Dernières Nouvelles
Vous êtes ici: Accueil » Rumeurs » Samsung Galaxy Q, un écran flexible bientôt sur le marché ?

Samsung Galaxy Q, un écran flexible bientôt sur le marché ?

Lors du CES du mois dernier les écrans flexibles ont fait forte impression: entre téléviseur incurvé et smartphones pliants, Samsung et LG se sont partagé le devant de la scène. Seulement des rumeurs récentes envisagent une mise sur le marché de cette technologie par Samsung.

image

Samsung est au cœur de nombreuses rumeurs en ce moment et la dernière nous arrive de MobileGeeks.De et évoque une mise à disposition de téléphones à écran flexible pour le grand public. Ce genre de smartphone quitterait donc sont statut de prototype, un abandon peut être prématuré diront certains.

image

Au CES 2013 Samsung avait déjà dévoilé un smartphone flexible sans nom, sans OS et très peu puissant, l’intérêt résidant dans l’exploit technologique. Nous vous en parlions déjà à cette adresse.

Cette fois pour le GT-B9150 (ou Galaxy Q) il serait question d’un smartphone bien réel et aux capacités impressionnantes : outre l’emploi d’un double écran, il devrait proposer un processeur Exynos 5250 cadencé à 1,7GHz, une batterie de 3500mAh pour soutenir les deux écrans ainsi que 2Go de mémoire RAM et enfin deux caméras (8MP à l’arrière et 2MP en façade).
Le tout sous Android 4.2.1 Jelly Bean.

Bien que le processeur ne soit pas le dernier Exynos Octa, le smartphone (smartflex?) devrait proposer des performances toutefois très hautes.
Cependant une interrogation demeure: alors que la technologie ne permet pas (encore?) de rendre flexible les batteries ainsi que d’autres composants, un tel progrès en si peu de temps paraît surprenant hormis si le Galaxy Q arbore une partie rigide.

A l’heure ou l’utilité concrète d’un écran flexible ne représente pas un atout commercial saisissant, une commercialisation d’un produit du genre parait surprenant d’autant plus pour une sortie en 2013 auquel cas Samsung aurait fait une énorme avancée en seulement un mois.
Deux solutions se dégagent alors : la rumeur est fausse (très probable) ou Samsung s’apprête à lancer le Galaxy Q en tant que crash test afin d’examiner la demande. Dans ce cas le choix de composants haut de gamme ne parait pas pertinent au niveau du coût de production élevé que cela dégage pour une demande encore inconnue (sauf si la production de Galaxy Q est très faible).

Rapporter une erreur

A propos de Mickaël Liege

Originaire de Lyon, passionné d'informatique, de mobilité, de nouvelles technologies et fondateur du site androidetvous.com.