Android plus gourmand en RAM que iOS, voici pourquoi !

publié le 21.11.2014 par Mickaël

Les différences de construction entre les deux OS mobiles concurrents sont telles qu’on ne parvient jamais vraiment à les comparer objectivement, que ce soit en termes de performance, de mobilisation des ressources du smartphones ou encore de fiabilité. L’un des exemples les plus frappants est celui de la différence de RAM nécessaire pour faire tourner une même application sur chacun des OS en défaveur d’Android qui est beaucoup plus gourmand. Voici une explication.

 

apple vs android sabre laser

 

Dans la lignée des sites questions/réponses, Quora s’est appliqué à répondre à celle-ci :

Pourquoi les smartphones Android nécessitent plus de RAM – toutes choses égales par ailleurs – pour faire fonctionner les mêmes applications ?

D’abord, il faut savoir qu’iOS et Android sont développés différemment et ne s’appuient pas sur les mêmes technologies de programmation pour obtenir les mêmes applications. (D’ailleurs leurs différences respectives a récemment amené google à publier un petit guide pour passer aisément de l’utilisation d’iOS à Android…)

L’une de ces technologies, très usités dans le monde de l’informatique en général, est le langage de programmation développé aujourd’hui par la société Oracle et plus largement la “technologie” Java, une technologie dont vous avez certainement déjà entendu parlé (à ne pas confondre avec JavaScript, un autre langage informatique) et qui est notamment utilisée par Android, contrairement à Apple en l’occurrence qui préfère quant à lui s’en passer.

L’utilisation de cette technologie est caractérisée par le fait d’être relativement gourmand en termes de performances pour votre smartphone comparé à sa non-utilisation comme le fait Apple par exemple. En cause, le principe du “ramasse-miette” qui fait la particularité de Java et qui implique notamment le fait de mettre beaucoup plus de temps à vider la mémoire vive de son contenu lorsque l’on ferme une application.

En définitive, la fluidité s’en retrouve largement affectée puisque si la mémoire vive n’est pas complètement vide lorsque vous relancez une autre application, puis une autre, la mémoire vive de votre smartphone se retrouve vite surchargée et peine à suivre les enchaînements rapide de démarrages d’applications.

C’est donc bien Java qui pose problème et entraîne cette différence si importante de pré-requis en termes de RAM pour un iPhone et un smartphone tournant sous Android. En pratique, c’est un rapport d’un à trois qui s’exprime en matière de RAM nécessaire pour faire fonctionner une même application sur un smartphone sous Android et un Iphone. Voici donc pourquoi les iPhones, avec notamment le dernier en date : l‘iPhone 6 plus, stagnent à 1 Go de mémoire vive alors que les smartphones sous Android récents tournent autour de 2 Go de RAM.

À ce constat peuvent s’ajouter d’autres arguments mais c’est semble-t-il le principal facteur qui influence cette différence notable entre les deux OS.

Pour autant, il ne faut pas voir Java comme une mauvaise chose car cette technologie, si elle fait défaut sur ce point-là est un atout considérable sur d’autres plans à commencer par le fait d’être tellement répandue sur différents supports, site web et autres applications que sa non-utilisation devient vite un frein, sortie de son contexte habituel.

Avis aux experts : Est-ce que la technologie Java est une bonne chose pour Android ?

Laisser un commentaire