Test LG G Watch R : la concurrente directe de la Moto 360

publié le 19.01.2015 par Mickaël

L’année dernière LG avait lancé la G Watch, mais elle a été beaucoup critiquée à cause de certains défauts de jeunesse d’Android Wear, mais aussi du côté de la finition et des problèmes de corrosion au niveau des connecteurs. Cependant, LG a tout de même officialisé la G Watch R sa première montre ronde qui est la concurrente directe de la Motorola Moto 360.

LG G Watch R (2)

Qu’est-ce que la LG G Watch R ? (Présentation)

Il s’agit d’une montre connectée fonctionnant sous Android Wear. Elle permet de recevoir diverses notifications venant de votre smartphone et d’interagir avec elles. Elle fait aussi office de traquer d’activité puisqu’elle dispose de capteurs spécifiques.

Qu’y a-t-il dans la boite ? (Déballage)

La première chose que l’on peut constater et que l’emballage est plutôt de bonne qualité et avant même de l’ouvrir nous nous attendons à une produit du même acabit. Voici ce que l’on retrouve dans le packaging :

  • la LG G Watch R
  • un câble microUSB vers USB
  • un socle de rechargement
  • un livret d’utilisation

A quoi ça ressemble ? (Design / Finition / Ergonomie)

Lorsque l’on découvre pour la première fois la LG G Watch R, elle nous donne l’impression d’être imposantes, mais cela n’est que pendant quelques minutes, après elle se fait oublier assez rapidement et grâce à son design rond et sportswear elle est passe-partout. Elle est composée d’un bracelet en cuir de très bonne qualité et le cadran est en aluminium. La seule partie en plastique est au dos pour protéger les connecteurs de rechargement et le cardiofréquencemètre. Le bouton est aussi très bien fini, il n’accroche pas comme c’est le cas avec la Motorola Moto 360.

Les plus de cette montre connectée sont :

  • la protection contre l’eau et la poussière (IP67 = 1 mètre de profondeur pendant 30 minutes)
  • la qualité premium que cela soit pour le cadran ou pour le bracelet
Dimensions / Poids
  • 46,4 x 53,6 x 9,7 mm
  • 62 grammes

Comparatif Motorola Moto 360 vs LG G Watch R

Qu’y a-t-il sous le capot ? (Caractéristiques)

Voici la fiche technique :

  • Écran : 1,3 pouce – P-OLED
  • Résolution : 320 x 320 pixels – 245 ppp
  • Processeur : Qualcomm Snapdragon 400 – 1,2 GHz
  • Mémoire vive : 512 mégaoctets
  • Espace de stockage : 4 gigaoctets non utilisables par l’utilisateur
  • Indice de protection : IP67 – protection contre l’eau à 1 mètre de profondeur pendant 30 minutes et contre la poussière
  • Capteurs : Cardiofréquencemètre – gyroscope – accéléromètre
  • Connectivité : Bluetooth 4.0 – rechargement sans fil
  • Batterie : 410 mAh – Li-Polymer
  • Android Wear 5.0.1

Et sinon à l’usage ça donne quoi ? (Expérience utilisateur)

Côté utilisation

La LG G Watch R utilise un écran tactile qui permet d’un simple doigt de glisser d’une notification à l’autre. Nous avons un gros bouton poussoir pour la réactiver, mais un mouvement de poignée permet d’afficher l’heure ou la fonction “OK Google” spécifique à Android. Le bracelet est cependant un peu rigide, mais le cuir se détend au fur et à mesure de son utilisation. Ce que nous regrettons est l’absence de la puce GPS qui aurait pu la rendre autonome lors de nos sorties footing.

Faut-il recharger souvent ? (Autonomie)

Pas de miracle, le maximum que l’on peut attendre de la LG G Watch R est de deux jours ce qui est déjà très bien pour une montre connectée, mais bien trop peu par rapport à une montre classique. Heureusement que le support de rechargement reste assez discret, vous pourrez ainsi le laisser sur votre chevet afin de la recharger pendant la nuit.

LG G Watch R (7)

Côté application

Fonctionnant sous Android Wear, cette montre connectée utilise l’application dédiée de chez Google disponible gratuitement sur le Play Store. De plus, elle se synchronise automatique avec Google Fit l’application fitness du géant du Web, mais vous pouvez utiliser l’application de chez LG. Pour ma part, j’ai préféré Google Fit afin d’éviter les applications doublons. En plus, Android Wear est en version nue sans interface ni surcouche donc les mises à jour sont plus réactives que les futurs modèles où nous verrons apparaître le même genre de fragmentation que ce que l’on a sur smartphone.

Les fonctionnalités restent cependant assez limitées, vous pouvez lire vos SMS, MMS, Mail, et y répondre en utilisant l’assistant vocal de chez Google.

La personnalisation est un point très important et très agréable. Vous aurez la possibilité de changer la Watch Face, c’est-à-dire le cadran virtuel. Digital, analogique, il y en a pour tous les goûts et grâce à des applications comme Facer ou WatchFace Maker, vous pourrez créer les vôtres, voici un exemple de ce que j’ai fait :

On achète ou pas ? (Conclusion)

Incontestablement, la LG G Watch R est la montre connectée du moment, elle est la meilleure sous Android Wear. Néanmoins, elle souffre de quelques défauts surtout à l’égard des sportifs : une puce GPS manquante et l’impossibilité d’utiliser les 4 gigaoctets d’espace de stockage pour y mettre sa musique… Le prix est un peu élevé (269 euros), mais la qualité est au rendez-vous.

Points positifs :
  • Qualité de finitions
  • Ecran P-OLED
  • Android Wear sans surcouche
Points négatifs :
  • Pas de GPS
  • Fonctionnalités limitées.

Laisser un commentaire