Test Meizu M2 Note : une phablette compétitive

publié le 22.07.2015 par Mickaël

Cette année Meizu veut essayer de se faire remarquer en multipliant les smartphones, et nous allons tester le M2 Note une phablette vendue 199 dollars sur la boutique officielle du constructeur, mais à quoi doit-on s’attendre ?

IMG_20150721_160510.jpg

Une bonne finition !

Vous ne serez pas déçu de la finition du Meizu M2 Note. Hormis qu’il est en plastique l’assemble des différentes pièces est très bon et aucun craquement ne se fait entendre. A l’arrière, l’appareil photo est plutôt bien intégré à la coque non amovible, aucune surépaisseur. A l’avant, on retrouve le bouton HOME qui est cette fois-ci de forme ovale par rapport à son prédécesseur. Les haut-parleurs sont sur la tranche du bas avec le port microSD et le jack 3,5 mm au-dessus. Meizu a repris quelques éléments de chez Apple et Samsung pour construire son appareil, on aime ou pas.

Fiche technique :

Ecran : 5,5 pouces – IGZO
Résolution : 1920 x 1080 pixels – 403 ppp
Processeur : MediaTek MT6753 – 8 coeurs (Cortex A53) – 1,3 GHz
Mémoire vive (RAM) : 2 gigaoctets
Espace de stockage : 16 / 32 gigaoctets – port microSD jusqu’à 128 gigaoctets
Appareil photo : 13 mégapixels – autofocus – double flash à LED
Webcam : 5 mégapixels
Connectivité : Wi-Fi 802.11 (a/b/g/n) – Bluetooth 4.0 A2DP LE – GPS – port microUSB 2.0 – 3G et 4G LTE
Batterie : 3100 mAh
Android : 5.1 Lollipop – Flyme 4.5

Benchmark Antutu

Une interface rafraîchissante

Les constructeurs chinois ont l’habitude de fournir une surcouche à leurs appareils ressemblant beaucoup à ce que propose Apple avec son iPhone. Avec Flyme 4.5 vous nous n’aurez pas de tiroir d’applications, il faudra organiser vos icônes colorées sur les différents bureaux d’Android. Un peu déroutant au début, mais on s’y fait rapidement.

S50721-214147.jpg

Autre point, le M2 Note ne dispose pas de boutons virtuels, le constructeur a préféré un bouton HOME multifonction, c’est-à-dire qu’il est sensitif et mécanique. En le touchant simplement sans appuyer dessus on effectue un retour et avec un appuie on revient sur le bureau principal. Au bout de quelques minutes d’utilisation, cela est plutôt agréable.

Pour ce qui est des fonctionnalités ajoutées par la marque, nous en avons plusieurs :

  • un centre de sécurité pour nettoyer et optimiser l’appareil
  • des thèmes personnalisables et téléchargeables
  • une des gestes associés à une fonctionnalité ou à une application
  • un bouton virtuel pour utiliser le mobile à une main

Des petits ajouts qui sont les bienvenues. L’autres bonnes surprises et que Meizu ne nous force pas à utiliser des applications et vous ne trouverez aucune application ou jeu d’un éditeur tiers.

Grâce à son processeur, ses 2 Go de RAM et une très bonne optimisation logicielle, le Meizu M2 Note ne ralentit pas lorsqu’on l’utilise de façon classique. Par contre, pour certains jeux gourmands, le nombre de FPS peut être limite et quelques lags peuvent se faire ressentir. Néanmoins, il ne faut pas oublier qu’il s’agit d’une phablette à petit prix. D’ailleurs, sous la barre des 200 euros, très peu de phablettes peuvent se vanter d’une fluidité pareille.

Quant à l’autonomie, vous tiendrez une bonne journée sans problème, mais pas 2 jours…

Des photos de qualité pour un prix rikiki

Pour le prix, je pensais que le Meizu M2 Note allait être très décevant au niveau de la photo et bien il en n’est rien, le constructeur a revu sa copie en améliorant nettement son traitement photographique. Quant à l’application, elle est plutôt simple d’utilisation et propose plusieurs modes :

Voici quelques exemples :

Verdit ?!

Pour 199 dollars frais de port inclus sur la boutique de Meizu, cette phablette est très intéressante. Néanmoins, il faudra attendre sa disponibilité en France Sinon l’autre solution et de la faire importer puisqu’elle est déjà disponible sur la boutique en ligne Gearbest pour seulement 147 euros.

Points positifs
  • Prix
  • Autonomie
  • Qualité photo
  • Android 5.1
Points négatifs
  • Traduction à revoir
  • Boutons volume et Power à gauche

Laisser un commentaire