Angry Birds 2, le modèle économique est critiqué mais il bat quand même des records !

publié le 14.08.2015 par Juliette

Il y a quelques jours, Rovio a annoncé  battre un nouveau record dans le monde du jeu mobile. En effet, seulement une semaine après la sortie du nouveau jeu Angry Birds 2 le 30 juillet 2015, l’éditeur a annoncé que son jeu a été téléchargé 20 millions de fois. À l’heure où nous écrivons ces quelques lignes, le jeu a certainement atteint encore des sommets démentiels ! D’ailleurs, le Google Play annonce déjà entre 5 millions et 10 millions d’installations. Pas mal, pas mal.

Angry Birds 2

Angry Birds 2

Angry Birds 2 peut également se venter d’avoir déjà eu pas moins de 500 000 avis déposés par l’utilisateurs d’Android. Il obtient d’ailleurs une excellente note. Cependant, il reçoit tout de même pas mal de critiques autour de son système de free-to-play. D’une part, Rovio propose des achats dans l’application de 0,99 à 99 euros ! En gros ça monte très très haut. Si tout le monte peut jouer gratuitement, il se peut que vous vous retrouviez assez vite obligé de payer pour avancer dans le jeu. En effet, au bout de 5 vies utilisées sur un niveau, vous devrez payer pour continuer à jouer en achetant des vies. Sinon, il faudra attendre une nouvelle session de jeu.

Sachez que le jeu Angry Birds 2 sera très prochainement disponible sur navigateur, notamment sur le site JeuxJeuxJeux.fr. Une bonne nouvelle pour ceux qui veulent jouer plus ou moins discrètement au boulot sans avoir à aller se cacher dans les toilettes.

4 Commentaires

  1. vertim a écrit:

    Bon jeu Graphiquement intéressant et les niveaux à stages multiples sont un bel ajout. On peut aussi choisir nos oiseaux ce qui ajoute un élément stratégique amusant.

  2. yassine a écrit:

    Pas comme le 1 Pour les vies il suffit de changer l’heure et la vidéo au début était top mais c’est un peu comme candy crush .

  3. Apax a écrit:

    C’est répétitif, le gens s’en lasseront…

  4. THe True Box a écrit:

    Thank you but we new new updated news

Laisser un commentaire