Tapez pour rechercher

Crypto

Qu’est-ce que la Blockchain ?

Qu’est-ce que la Blockchain ?

La blockchain est une base de données qui enregistre toutes les informations et opérations effectuées par les membres d’une entité depuis son existence. En français, on l’appellerait « blocs de chaînes ». Ce stockage et cette transmission d’informations sont transparents et sécurisés, bien qu’étant faits sans la présence d’un organe de contrôle. Véritable révolution dans le monde digital, la blockchain conquiert de plus en plus d’espace. Pour ne pas rester en marge de son temps, il est urgent de faire la connaissance de cette innovation technologique. Il faut donc connaître les différentes blockchains et leurs règles, les divers domaines d’application de la blockchain et surtout savoir quel problème cette technologie vient résoudre.

Les différentes blockchains et leurs modes de fonctionnement

De manière générale, le fonctionnement de la blockchain est plutôt simple. Les opérations réalisées par les membres du réseau sont stockées par blocs. Chaque bloc de données est rendu conforme par les « mineurs » et est donc associé aux autres blocs de la chaîne.

Lorsqu’on va plus loin dans le fonctionnement de la blockchain, on se rend compte qu’il existe différents types de blockchains. La blockchain publique et la blockchain privée ont chacune certaines règles de fonctionnement propres à elles.

Une blockchain publique a ceci de particulier qu’elle est ouverte à tous. Elle ne connaît pas de restriction. Chacun peut donc s’y rendre soit pour prendre connaissance du registre, soit pour y inscrire des données. Néanmoins, pour modifier le protocole, il faut un accord. Comme exemples de blockchains publiques, on a Bitcoin, Ethereum, Litecoin, Ripple, Dash…

Pour ce qui est d’une blockchain privée, elle connait des restrictions. Tout le monde peut la consulter, mais pour y apporter des modifications, il faut avoir une autorisation. La blockchain privée est sous le contrôle des membres du réseau. Pour faire partie de ce réseau, il faut être déclaré par cette entité. Dans cette blockchain, les blocs de données sont rattachés à la chaîne uniquement par le nœud fondamental.

Les blockchains publique et privée ont toutes un fonctionnement général commun. Toutefois, chacune d’elles a ses spécificités.

Les domaines d’application de la blockchain

Créée au départ pour la gestion des monnaies virtuelles, la blockchain est aujourd’hui appliquée dans de multiples domaines de la vie. Parmi ces domaines, figure en bonne place le secteur bancaire. Avec le back-office, la technologie pourra prendre la place des employés dans ce secteur.

D’autres secteurs se servent également de la blockchain. On a par exemple le domaine du paiement et des transferts d’argent. Cette technologie accélère ces transactions et les rend par ailleurs plus fiables. Des domaines tels que la cyber sécurité, le vote, les contrats intelligents, le trading en ligne et bien d’autres encore se servent également de la blockchain.

Au vu du succès sans cesse grandissant de la blockchain, l’on se pose la question de savoir ce qui peut justifier une telle ruée vers cette technologie. Cette interrogation nous conduit vers une autre, à savoir : quel est le problème que cette technologie vient résoudre.

La blockchain : vers la résolution de quel problème ?

Vous avez déjà certainement eu à passer par votre banquier pour transférer de l’argent à un proche. Peut-être que cela vous arrive même de manière régulière. Dans ce cas, imaginez un seul instant que vous n’ayez plus à passer par cet intermédiaire pour effectuer ce genre de transaction.

En effet, la blockchain vient par exemple supprimer votre banquier pour que vous puissiez gérer vous-même vos transferts. Ce n’est pas tant la question de confiance en l’intermédiaire qui se pose ici. Il faut juste dire qu’on a l’assurance totale d’être bien servi que si on l’est par soi-même.

Imaginez un seul instant que vous demandiez à votre banquier de transférer 1000 euros à un proche et que par erreur, il écrive plutôt 1500 euros. Vous allez ainsi perdre la somme de 500 euros par la faute d’une tierce personne. La vérité est que ces systèmes comportent des risques pour nous. À la vérité, le banquier n’a fait qu’écrire cette transaction dans votre registre. Vous pouvez le faire vous-même !

Nous faisons recours à des intermédiaires qui utilisent des cheminements que nous ne maîtrisons pas de bout en bout. La blockchain est alors venu pour résoudre ce problème et faire en sorte que nous prenions moins de risque. La réduction du risque vient du fait qu’avec cette technologie, nous serons nous-mêmes au contrôle de nos transactions.

Pour se séparer des intermédiaires et pouvoir ainsi gérer soi-même ses opérations, il faut donc mettre sur pied une blockchain.

Lire aussi : Dévirez-vous investir dans les Bitcoins ?

Comment créer une blockchain ?

La mise sur pied d’une blockchain se fait étape par étape. La première étape consiste à réunir les personnes qui, comme vous, ne souhaitent plus avoir recours à des intermédiaires pour leurs opérations. Il faut avoir au minimum trois personnes pour mettre sur pied votre blockchain.

Au départ, chacun des membres aura un dossier vierge. Ils pourront alors ajouter dans leurs dossiers des pages. Ce sont donc ces pages qui constitueront le registre de chacun. Dans ce registre, seront notées les diverses transactions. En accord commun, les membres auront les éléments actualisés les uns les autres. Toutefois, ils ne sauront pas à qui appartiennent nommément ces détails.

Par la suite, chaque membre se munit d’une page blanche pour noter les transactions à venir. Si par exemple le membre A veut transférer la somme de 1000 euros au membre B, il l’annonce à l’ensemble du groupe. Les membres du réseau vérifient alors que le membre A a suffisamment d’argent pour faire ce transfert et ils le notent sur leurs pages.

L’opération des transferts continue jusqu’à ce que la page soit remplie. Il faut donc la ranger dans les dossiers. Avant de classer cette page, il faut au préalable la sceller. Ceci se fait par le biais d’une clé qui a reçu l’assentiment de tous les membres du réseau.

Le fait de sceller cette page permet de s’assurer que personne ne vienne y apporter une quelconque modification. Une fois que la page est scellée et rangée dans le dossier de chacun des membres, elle ne pourra pas être enlevée de là.

Lire aussi : Comment améliorer sa vision long terme de l’investissement crypto

Qu’est-ce que la Blockchain ?
4.1 (81.43%) 28 votes