Tapez pour rechercher

Actualité

Côte d’Azur: Le portable bientôt interdit au collège, une société crée des casiers pour les garder et les recharger

Il ne sera plus permis d’utiliser ou d’avoir simplement son téléphone portable dans les collèges et les lycées dès la rentrée prochaine. A cet effet, Arrobox, une société azuréenne propose des caissons dans les écoles. Les portables seront en sécurité dans ces caissons.

Une alternative sécurisée

Les téléphones portables n’auront plus de place dans les écoles à partir de septembre 2018. Arrobox a décidé de prendre les choses en main pour proposer aux élèves une alternative. Il s’agira d’équiper les écoles de caissons sécurisés. L’ouverture de ces caissons se fera par reconnaissance digitale. Le propriétaire du caisson pourra simplement utiliser son pouce pour ouvrir son casier. En plus d’offrir un casier sécurisé, les utilisateurs de ces caissons pourront bénéficier d’un chargeur incorporé au casier pour faire le plein de charge. Ainsi, cette disposition apparaît comme une alternative sécurisée pour son téléphone même si l’on ne le garde pas sur soi.

Pour rappel, cette mesure visant à interdire le téléphone portable dans les écoles, est une promesse de campagne d’Emmanuel Macron. Ainsi, Jean-Michel Blanquer, le ministre de l’Education nationale prévoit d’appliquer cette mesure dès la rentrée de septembre 2018. Eric Salario, responsable de la société Arrobox se réjouit de cette décision ministérielle. Il déclare plein d’espoir : « L’annonce du ministre, c’est royal pour nous. Nous avons équipé cinq ou six établissements qui ont pris les devants. Notre développement n’en est qu’à ses débuts ».

A lire également: FoldiMate : le premier robot qui plie le linge à votre place

Une option qui pourrait s’étendre

Eric Salario pense également à d’autres cadres pour l’utilisation des caissons sécurisés. Il pense notamment à l’utilisation de ces caissons dans les hôpitaux juste avant d’aller en salle d’opération ou dans les usines avant de prendre son poste.

Notez cependant que cette sécurisation des téléphones portables à un coût. Il faut en effet prévoir 5 000 euros pour l’installation de 48 caissons sécurisés.

La société Arrobox n’est pas à ses débuts dans ce domaine. Elle est par exemple à l’origine des « classes mobiles ». Une classe mobile est un meuble doté de roulettes. Les classes mobiles furent conçues pour prendre et recharger les tablettes des élèves. A ce jour, 1200 écoles ont été équipées de ce matériel par Arrobox.

Côte d’Azur: Le portable bientôt interdit au collège, une société crée des casiers pour les garder et les recharger
5 (100%) 1 vote