Tapez pour rechercher

Astuces

Qui pirate mon réseau WiFi et comment le bloquer ?

Plusieurs raisons existent pour justifier les longs temps de chargement d’une page d’un site Internet, aussi bien sur ordinateur que sur un smartphone Android ou Apple. On peut retrouver le bug d’un site, un long téléchargement qui prend une grande partie de la bande passante… Mais également le piratage du réseau. Les personnes qui vivent à la campagne devraient être plus tranquilles de ce côté-là. En revanche, les individus qui vivent à la ville et/ou dans des lotissements et des immeubles, le piratage d’un réseau WiFi est très fréquent.
Il faut savoir que pirater un réseau WiFi n’est (clairement) pas compliqué, quand on possède quelques compétences. Dans cet article, nous allons vous parler d’une application qui vous permet de connaître qui est connecté sur votre réseau WiFi, comment se protéger des pirates, mais également des astuces pour vous prémunir de ces méchants du web.

Découvrir qui utilise votre réseau Internet

Avant de crier au piratage, il est important de réaliser un petit contrôle de votre réseau Internet. Deux solutions existent :

  • Utiliser la page de configuration de votre opérateur Internet,
  • Recourir à une application Android.

Une application du nom de Fing – Outils réseau existe. Elle est simple d’utilisation et permet de connaître, très rapidement qui est connecté à votre réseau WiFi. Un certain nombre d’actions est disponible quand vous sélectionnez un appareil.
L’utilisation de la page de configuration de l’opérateur Internet est intéressante, car elle permet de bloquer plus facilement l’appareil. Dans notre cas, chez Orange, il faut taper « 192.168.1.1 » dans la barre d’adresse pour accéder à votre Livebox et réaliser les actions nécessaires.
Dans un cas comme dans l’autre, la finalité est la même : vous découvrirez, enfin, si vous êtes victime d’un piratage ou non.

Comment réaliser un blocage des personnes concernées ?

Pour ce faire, il faut connaître l’adresse MAC de l’appareil. C’est une suite de chiffres et de lettres qui sont sous cette forme : xx:xx:xx:xx:xx:xx (exemple : 00:1B:44:11:3A:B7). Pour ce faire, vous devrez vous connecter à la page de connexion de votre box Internet (ou de votre routeur si vous en utilisez un). Puis, dans la partie « Sécurité » (chez Orange, « Mon Wifi » puis « Wifi Avancé », il va y avoir une partie « filtrage MAC »). Vous l’activez et entrez les adresses MAC des appareils qui vous semblent suspects. Ces derniers ne pourront plus se connecter à votre box. Par contre, il faut être vigilant. Vous pourrez bloquer un téléphone portable connecté à votre WiFi (à votre insu), mais si la personne utilise une tablette, elle va pouvoir se connecter à votre réseau. L’adresse MAC est unique à chaque appareil. Ce qui veut dire qu’il va falloir relever toutes les adresses MAC suspectes et les filtrer.
Une fois que vous avez réalisé cette manipulation, vous allez pouvoir changer le mot de passe de votre WiFi puisque celui-ci a été découvert.

Comment se protéger d’un éventuel piratage ?

Il y a des règles simples pour empêcher des personnes malintentionnées de pirater votre réseau Internet. Quand vous recevez la box, il faut changer le mot de passe WiFi de votre réseau Internet avec un certain nombre de caractères qui sont : des chiffres, des lettres, des caractères spéciaux ou encore des minuscules et des majuscules. Il faut le rendre compliqué à cracker (= à pirater). On recommande des longues suites de caractères (minimum 12 caractères) pour compliquer la tâche aux mauvaises personnes.
Pour une meilleure sécurité, on encourage les utilisateurs à choisir le mode de cryptage « WPA/WPA2 », c’est un mode de sécurité bien plus important.
Il est possible, dans certains cas, de créer un réseau WiFi spécial pour les invités. Ainsi, quand ils viennent chez vous, vous leur donnez le réseau WiFi destiné aux invités et vous serez tranquilles. En procédant de cette manière, vous allez grandement optimiser votre sécurité et votre code WiFi ne sera pas communiqué à des tiers. Il ne faut pas oublier qu’un ami qui se fait pirater son téléphone peut avoir accès à votre réseau WiFi indépendamment de votre volonté.
Une autre astuce est de changer régulièrement le nom du réseau ainsi que le code WiFi. C’est une étape contraignante, car elle implique de mettre à jour tous les appareils qui sont connectés au WiFi de la maison… Mais la sécurité possède un coût, parfois inestimable.