Tapez pour rechercher

Conseils

Comment choisir son terminal de paiement mobile ?

Si la monnaie et les différentes transactions sont des activités qui ne datent pas d’hier, l’apparition du terminal de paiement électronique quant à elle s’est faite il y a quelques années. Avec plus de 84,5 millions de cartes mises en circulation et 9000 milliards d’euros pour le règlement de proximité, ce dispositif devient la solution incontournable pour faire un paiement sécurisé. Mais, comment fait-on pour choisir un terminal de paiement ?

Terminal de paiement électronique, quels sont les critères à prendre en compte ?

Par définition, le terminal de paiement électronique est un appareil qui sert à accepter le règlement d’une facture par carte bancaire. Outre la facilité de paiement et l’absence de la manipulation directe de la monnaie, ce dispositif permet d’enregistrer la transaction de manière instantanée. En effet, le compte bancaire du client sera directement débité pour créditer celui du vendeur.

Pour choisir un terminal de paiement, il existe trois critères à étudier : les conditions d’encaissement, les heures de pointe et les diverses fonctionnalités. Concernant les conditions d’encaissement, elles varient en fonction de l’activité pratiquée par le commerçant ou l’entrepreneur. Parfois, la personne peut rester soit sur le comptoir ou dans sa boutique, soit faire plusieurs déplacements. Ces activités influencent le choix d’un terminal mobile ou fixe. Quant aux fonctionnalités, les concepteurs ont élaboré des modèles indépendants où les clients peuvent insérer leur carte bancaire eux-mêmes, ou des équipements fixes associés à un pinpad. Il s’agit d’un petit clavier mis à la disposition du client pour recevoir son code confidentiel loin des regards.

Quels sont les différents modèles de TPE ?

Actuellement, on peut retrouver un bon nombre de terminaux de paiement électronique sur le marché. Par contre, chaque TPE a pour but de créer une relation entre le client et la banque afin de régler un service ou un achat. La sécurité du client et du vendeur, la relation avec la caisse enregistreuse et la fréquence d’utilisation sont des éléments qui interfèrent dans le choix d’une TPE confirme ce portail spécialisé afscm.org. Ainsi, on observe les terminaux fixes qui sont installés dans une zone dédiée au paiement. Ce type de TPE se rencontre au niveau d’un lieu public où le commerce est assez intense. Ils possèdent un pinpad et peuvent taper leur mot de passe sans souci. D’un autre côté, il y a les terminaux de paiement mobiles. Ce modèle est avantageux pour les clients, notamment ceux des restaurants, car ils ne sont pas contraints de se déplacer et quitter leurs sièges. Ce dispositif mobile dispose d’une liaison optique, Bluetooth ou Wi-Fi. Enfin, vous pouvez opter pour des terminaux particuliers qui réclament des logiciels spécifiques, mais fonctionnent selon vos besoins.

Les différents modes de communication avec la banque

Pour pouvoir fonctionner correctement, le terminal de paiement électronique a besoin d’une connexion en permanence avec la banque. Ainsi, il existe trois sortes de technologies que vous pouvez adopter : la connexion internet ADSL, la ligne téléphonique de France Télécom ou la 3G/GPRS.

Un terminal par connexion ADSL

La souscription d’un abonnement internet haut débit est nécessaire pour l’entrepreneur ou le commerçant. Avec cette connexion, ils peuvent brancher leurs TPE sur la box avec un câble RJ45 et faire le transfert des données.

La ligne téléphonique

Il faut préciser que ce terminal de paiement est uniquement installé dans un local ou un bâtiment ayant une ligne RTC. Jusqu’à présent, c’est seulement France Télécom qui peut fournir ce support à utiliser sur un TPE portable ou fixe.

La TPE GPRS ou 3G

Pour cette fois, le terminal de paiement se sert des réseaux de télécommunication sans fil. Avec une carte SIM identique à celle présente dans les téléphones, l’appareil peut facilement communiquer avec la banque. À l’inverse des autres types de connexion, les terminaux utilisant la 3G ou le GPRS sont simples à installer et à mettre en œuvre, sans oublier la possibilité de faire un encaissement à n’importe quel endroit. L’unique souci c’est qu’il faut veiller à ce que la zone soit couverte par l’opérateur utilisé.

Le terminal de paiement, pour quelle structure ?

On a plus besoin de prouver l’utilité d’un terminal de paiement dans le secteur artisanal, commercial, libéral et le compte des auto-entrepreneurs. À la fois simple à utiliser et efficace, le terminal de paiement électronique est un dispositif fort sollicité par les commerçants. Effectivement, son fonctionnement simple et sa capacité à être manipulé facilement permettent de diminuer et de supprimer les pièces de monnaie. Il est évident que les TPE sont les dispositifs à avoir pour la réalisation de tous les paiements de proximité. De plus, le règlement d’une facture par carte bancaire est désormais un moyen de paiement à la mode sur le territoire français. Nombreuses sont les entreprises qui témoignent de l’efficacité des TPE comme étant le meilleur moyen qui favorise le paiement pour les clients.