Real Time Web Analytics

Tapez pour rechercher

Ethereum (ETH) 

etherum eth

Ethereum est une crypto-monnaie fondée en 2015 par Vitalik Buterin, un jeune programmeur d’origine russe, mais qui a grandi au Canada.

Classée deuxième au niveau mondial des crypto-monnaies, Ethereum est une infrastructure de type Blockchain visant à étendre des applications décentralisées en plus des classiques transactions financières.

Qu’est ce que Ethereum ?

Ethereum est une crypto-monnaie symbolisée par un tétraèdre et ayant pour unité de compte l’Ether (ETH). Mais celle-ci se différencie du Bitcoin dans le sens où ce ne sont pas des jetons à échanger, mais plutôt un ordinateur mondial public. Cet ordinateur est sécurisé et constamment allumé, si bien que tout le monde peut y programmer comme il le souhaite. Ce réseau d’ordinateurs permet de créer des nouveaux types d’applications décentralisées (DApps), afin de vendre ou d’acheter des biens et des services. La plateforme Ethereum est basée sur la Blockchain qui fonctionne grâce aux « mineurs ».

Comment fonctionne Ethereum ?

Si par exemple, on souhaite envoyer un message sur un réseau social quelconque, le message, au lieu de passer par un réseau d’ordinateurs centralisé (centre de données d’une grande société) qui va garder le message et se rémunérer grâce à celui-ci, et bien grâce à Ethereum, il passera par un réseau indépendant et international d’ordinateurs. Chacun de ces ordinateurs faisant partie du programme « Mist » de manière décentralisée fera une petite partie du travail d’envoi du message et recevra une petite récompense : des Ethers. C’est donc grâce aux Ethers que les DApps peuvent fonctionner. Il y aura donc un échange entre ceux qui possèdent un ordinateur relié au réseau qui ont besoin d’euros, et les développeurs de DApps qui ont besoin d’Ethers pour exécuter leurs applications sur Ethereum.

D’autre part, comme la Blockchain gère les Smarts Contrats (Contrats Intelligents), ceux-ci sont obligatoirement protégés des interférences extérieures éventuelles et s’exécuteront automatiquement sans passer par un tiers.

Cours de Ethereum

Actuellement 1 Ether (ETH) vaut 171,78 dollars US (soit 0,027520 Bitcoins). Sa capitalisation est de $17,51 B(nombre total d’Ethers en circulation dans le monde), ce qui le met au 2ème rang mondial des crypto-monnaies. Tout comme le Bitcoin, il est en baisse de 10,97%.

Où acheter des Ethers ?

Pour acheter des Ethers, il suffit de se rendre sur la plateforme eToro, très simple d’utilisation et la plus réputée pour ceux qui souhaitent trader des crypto-monnaies en quelques minutes seulement. La plateforme eToro est une des plus connues du monde du trading, car elle est très rapide, et permet de spéculer sur la valeur de l’Ether en direct, mais il existe aussi de nombreuses autres plateforme sur lesquelles on peut tout aussi bien se procurer des Ethers, comme : Coinbase, Kraken, Gdax, Bitfinex, Binance, etc.

Certains sites permettent de stocker les Ethers acquis, tels des coffres d’une banque, mais en version virtuelle. Parmi ces coffres-forts numériques, on trouve : Ledger ou Trezor.

Les avantages de Ethereum ?

Ethereum présente de très nombreux avantages. Tout d’abord, il s’agit d’un réseau fiable et sécurisé, de par sa grande transparence. Ensuite, comme il est actif 24h/24, il est à la disposition de tous à tout moment, et ne permet aucun temps mort. Les Smart Contrats sont ultra protégés une fois qu’ils se trouvent en ligne sur le réseau.

Autre avantage, les utilisateurs d’Ethereum ont la possibilité de créer leur propre monnaie, appelée « Token ERC20 ».
Pour finir, les transactions sont ultra rapides : de l’ordre de 14-15 secondes.

Qui accepte les Ethers ?

De plus en plus de commerçants acceptent les Ethers (tout comme les Bitcoins). Que ce soit dans le domaine de l’art, de la musique, de la mode, de la beauté, des voyages, des jeux, des livres, de l’épicerie, de l’électronique ou même du sport,… de nombreux sites de vente en ligne prennent les crypto-monnaies, et l’Ethereum en particulier. Parmi les plus connu : Amazon, GrosBill et Walmart.

Pourquoi Ethereum est-il différent des autres moyens de paiement ?

Ethereum se dénote des autres crypto-monnaies dans le sens ou la plupart d’entre elles possèdent des fonctionnalités plutôt limitées. Elles ne sont que monnaies d’échange virtuelles permettant des transactions financières avantageuses, la plupart du temps sans frais supplémentaire. Alors que Ethereum n’est pas seulement une crypto-monnaie. C’est aussi et surtout une plateforme déployant un nombre infini de DApps en faisant fonctionner n’importe qu’elle application n’importe où dans le monde. De plus, son fondateur n’a pas eu besoin de monter entièrement une Blockchain : grâce à l’Ethereum Virtual Machine (EVM), elle permet de faire fonctionner plusieurs langages informatiques en même temps. C’est un véritable ordinateur mondial décentralisé.

Les risques ?

Ethereum est à la merci des crypto-kitties qui ont considérablement ralenti les DApps de la plateforme. Ces failles sont introduites à cause du langage de programmation Solidity. D’autre part, si un Smart Contrat contient un bug, on ne peut malheureusement plus le modifier une fois posté sur la Blockchain.

De plus, le système de stockage étant insuffisant, le nombre quotidien de transactions reste assez faible (de l’ordre de 1 million à peine).

Fiscalité

La règle française en terme de fiscalité des crypto-monnaies, et des Ethers en particulier, est très simple :
Dès lors que l’on possède des Ethers dans un porte-feuille ou dans un coffre-fort numérique, cela n’est pas taxé par l’Etat.
Par contre, toute transaction, achat, vente, ou échange avec de la monnaie réelle, doit obligatoirement être déclaré aux impôts (sur le territoire français en tout cas). Cette taxation est tout à fait légitime au regard de la valorisation de la monnaie. Pour plus d’informations à ce sujet, il suffit de contacter un avocat ou carrément le centre d’impôts le plus proche de chez vous.