Tapez pour rechercher

Android

Le développement d’application mobile Android

Peu importe où vous allez, la majorité des personnes que vous allez rencontrer en cours de route auront la tête baissée, bien concentrée sur leurs Smartphones. Ils seront sans doute en train de travailler à distance, discutent avec leurs amis ou leurs familles ou tout simplement en plein dans un jeu captivant. Les applications dans nos téléphones sont si nombreuses et diversifiées que ce marché est actuellement en plein essor. Alors pourquoi ne pas s’y intéresser de plus près et plonger au cœur du phénomène ? Zoom sur le développement d’application mobile sur Android.

création app androidInstallez le logiciel

Commençons par le commencement ! Vous vous êtes décidés à lancer votre première application Android ? Alors, la première étape est d’installer Android Studio, car vous aurez besoin d’un environnement de développement.

Qu’est-ce qu’un environnement de développement ?

Il s'agit d'environnement de développement principalement le logiciel ou un ensemble de logiciels, qui vous permettra de développer des applications pour une plateforme donnée. Pour que cela soit plus simple à comprendre :

  • Pour un programme Windows : utilisez Visual Studio ;
  • Pour  une application mobile iOS : utilisez Xcode ;
  • Pour développer une application mobile Android : utilisez Android Studio.

Bien évidemment, c’est ce dernier qui nous intéressera pour cet article.

Comment télécharger Android Studio ?

L'IDE officiel supporté par Google pour développer une application sous Android est Android Studio. Alors, une fois sur votre ordinateur, rendez-vous sur la page de téléchargement du logiciel Android Studio. Ne vous inquiétez pas, car la page de téléchargement détectera automatiquement votre système d'exploitation et vous proposera ainsi de télécharger une version compatible pour :

  • Mac ;
  • Windows ;
  • Linux.

Si jamais vous voulez télécharger une version différente, pour une raison ou pour une autre, cliquez sur le bouton Download Options. Ainsi, vous pourrez sélectionner la version que vous souhaitez télécharger. Par ailleurs, il est bon de savoir que le téléchargement prendra un certain temps, car l’archive est assez volumineuse. Prenez votre mal en patience ou optez pour un téléchargement avec la fibre optique à disposition.

android studioConfiguration de l’environnement

Arrivé à ce stade, après avoir bien suivi toutes les étapes d’installation, vous pouvez maintenant configurer votre environnement en cliquant sur le bouton Configure.  Avant de commencer, vous allez donc paramétrer l'IDE selon vos préférences et vos goûts. Pour ce faire, cliquez en bas sur Configure, puis sur Preferences. N'oubliez pas de cliquer sur le bouton Apply en bas de la fenêtre pour appliquer les modifications :

  • Thème : pour configurer le thème principal, cliquez sur Appearance & Behavior puis Appearance et Theme. Vous aurez alors le choix entre le thème par défaut, d'apparence claire et le thème Darcula, avec une apparence un peu plus sombre. Si vous voulez donner un air plus professionnel, nous vous recommandons de  choisir le thème Darcula. Toutefois, si vous voulez avoir l'air d'un développeur des années 80, donc un peu plus classique, restez avec le thème standard ;
  • Style de code : beaucoup ont des préférences particulières en termes d'indentation ou de placement des accolades. Si c’est votre cas, cliquez sur Editor puis Code Style et Java. Ainsi, vous pourrez changer l'ensemble des règles d'indentation, de placement, de style ou encore de génération de code.
  • Raccourcis clavier : comme Android Studio est basé sur IntelliJ IDEA, qui est un IDE très intelligent et ergonomique, il est bourré de raccourcis clavier. En effet, ces raccourcis peuvent considérablement vous faciliter la tâche.  De plus, la génération 2.0 a l’habitude de se passer de la souris et n’utiliser que le clavier. Un bon point de plus pour votre appli.

Créez votre projet

Maintenant que le logiciel Android Studio est lancé, cliquez dorénavant sur Create New Project. Ensuite, il est primordial de savoir qu’un activité ou Activity, est la brique fondamentale concernant l'interaction avec l'utilisateur. C'est donc l’activité qui va contenir tous les éléments graphiques du type champ texte, bouton, titre, … Afin de faciliter la tâche du développeur, l'assistant de création dans Android Studio permettra alors de créer automatiquement des activités prédéfinies. Vous avez par exemple : une activité afin d’afficher une carte Google Map ou pour un affichage en mode paysage sur tablette ou smartphone.

Configuration du nom

Saisissez le nom de l’app dans l’onglet  Name : ce sera le nom, par défaut, qui sera visible en dessous de l'icône de l'application sur l'écran d'accueil du téléphone de l’utilisateur, mais aussi dans la barre de titre de l'application. En outre, si vous changez d’avis dans le temps ou si le nom ne convient plus au contenu que vous avez choisi d’intégrer, vous pourrez tout à fait le modifier au fil du temps.

Choisissez un nom sans doublon

Le logiciel Android Studio permet alors de déterminer quel nom de package vous allez utiliser pour votre première application. Cela permettra par la suite de distinguer votre application d'une autre qui porterait le même nom et la notation inverse est utilisée. En effet, si vous travaillez pour la société WorldSociety, vous pourrez tout à fait préciser : com.worldsociety.android, mais rappelez-vous que vous êtes totalement libre de préciser le nom qui vous convient. Toutefois, évitez  d'utiliser un nom de domaine qui n’est pas le vôtre pour ne pas avoir affaire à un doublon le jour où vous voudriez publier votre application sur Google Play Store.

La version minimale SDK

Une des étapes à ne pas manquer, quant au développement d’une application, est de préciser la version minimale de SDK à utiliser pour votre projet. Rendez-vous alors sur le champ Minimum SDK. Ensuite, il est conseillé d’utiliser une API récente et élevée, car elle vous permettra de bénéficier des toutes dernières fonctionnalités proposées par Android. Cependant, ayez toujours en tête que les anciens appareils encore vendus sur le marché et qui ne sont pas à jour ne pourront pas faire fonctionner et donc lancer votre application. Alors, pour vous aider dans ce sens, cliquez sur le lien Help me choose. Le graphique affiché sur votre écran vous permettra, en un coup d'œil, de vérifier le pourcentage d'appareils qui seront capables d'installer et de faire marcher votre application. Par conséquent, plus vous vous rapprochez des 100 %, mieux c'est !

Laissez le logiciel charger votre appli

Vous y êtes presque !

  • Laissez la case Use legacy android.support libraries décochée ;
  • Cliquez sur le bouton Finish ;
  • Une fenêtre avec une barre de chargement s’affichera et vous avertira que le logiciel est en train de construire votre application : Building (nom du projet) Gradle project info.

Patientez encore un peu, le temps que tous les fichiers nécessaires au bon fonctionnement de votre application soient téléchargés. Puis, vous verrez apparaître l'écran principal d'Android Studio.

Explorez votre projet

Vous verrez maintenant une farandole de boutons sur lesquelles vous pourrez cliquer sur les bords de la fenêtre principale. Pas de panique et surtout ne vous précipitez pas, car pour l'instant, le bouton qui vous intéresse est le bouton 2. Ce bouton vous permettra d'afficher l'arborescence des fichiers de votre projet. Chaque fichier ouvert s'affichera alors dans l’onglet 3.  Vous pourrez alors vous amusez  à cliquer sur chaque bouton présent sur les bords afin d’en faire apparaître le contenu. Si vous cliquez de nouveau sur un bouton, la fenêtre sera cachée. Pas de panique si vous ne voyez plus aucun bouton sur les bords : il vous suffira de cliquer sur le carré en bas à gauche de la fenêtre et tout sera rétabli !

Créez l’interface de votre application

L’interface est très importante pour donner une bonne impression aux utilisateurs.

Créez deux activités

Une activité a pour rôle majeur d'interagir avec l’utilisateur de votre appli. En outre, c'est une classe Java ou Kotlin qui hérite obligatoirement de la classe Android Activity ou AppCompatActivity. Pour faire simple, si par exemple, vous voulez avoir deux écrans dans votre app :

  • Un écran de connexion ;
  • Un écran de tutoriel ;

Vous aurez donc deux activités :

  • Une première qui gère la partie connexion ;
  • Une seconde qui gère l'affichage du tutoriel.

Utilisez un fichier layout

Par convention, le nom d'une activité sera toujours suffixé par Activity et sera écrit en Camel Case. Ensuite, pour déterminer quels éléments graphiques utiliser et surtout  comment les positionner à l'écran, vous devriez utiliser un fichier layout. La définition d’un fichier layout est la suivante : c’est un fichier XML que l'activité va charger après avoir été instanciée et qui est toujours stocké dans le répertoire res/layout de votre projet.

L’éditeur graphique

Par défaut, le logiciel Android Studio ouvre l'éditeur en mode Design. Par conséquent, vous pourrez placer et configurer chaque élément graphique avec la souris et générer automatiquement le contenu XML.

Les conteneurs

Afin de pouvoir afficher des éléments à l'écran, il est primordial d'utiliser un conteneur. Un conteneur est essentiellement un élément particulier qui va vous permettre d'organiser les éléments qu'il contient entre eux. Voici les types de  conteneurs proposés par Android :

  • FrameLayout : pour positionner les éléments les uns au-dessus des autres ;
  • LinearLayout : pour positionner les éléments les uns à la suite des autres, horizontalement ou verticalement ;
  • RelativeLayout : pour positionner les éléments les uns par rapport aux autres également ;
  • ConstraintLayout : comme le RelativeLayout, mais avec des règles de positionnement plus puissantes et un peu plus difficile à manipuler pour des débutants.

Gérer les actions de l’utilisateur

Vérifiez la saisie de l’utilisateur

Il faut vous assurer que chaque utilisateur de l’application ait saisi son prénom avant d'aller plus loin. Alors, pour l'empêcher d'aller plus loin, il faudra désactiver le bouton de démarrage de jeu au lancement de l'application puis de l'activer lorsqu'il aura saisi son prénom.

Détectez le clic sur le bouton

Quand le bouton sera activé, l'utilisateur pourra désormais cliquer dessus afin de lancer le jeu (jouez sur Gametwist !). Pour détecter que l'utilisateur a cliqué sur le bouton, il faut implémenter un listener.

Maintenant que vous avez les bases, vous pouvez commencer à lancer votre première application sur un émulateur !  Toutefois, si vous n’êtes pas très à l’aise avec tout le charabia informatique, vous pourrez toujours faire appel à une entreprise spécialisée dans le développement d'application mobile.