5 astuces pour créer un site vitrine facilement

De nos jours, internet est indispensable pour la promotion des activités, produits et services des entreprises. D’après les chiffres d’IHS reportés par Statista, il y a plus de 4,8 milliards de personnes qui utilisent régulièrement internet dans le monde (au 1er juillet 2021). Ce réseau devenu planétaire est un vaste marché où affluent les opportunités. Quel que soit le secteur dans lequel vous évoluez, vous avez besoin d’un site vitrine pour vous faire davantage connaître de votre clientèle cible. Rassurez-vous, vous n’êtes pas tenu de faire appel à une agence pour la création de votre site web. Aujourd’hui, même sans des connaissances avancées en informatique, vous pouvez créer votre propre site vitrine. Voici donc 5 astuces pour y parvenir.

Définissez l’objectif du site vitrine

C’est un fait, internet représente un nid d’opportunités pour votre entreprise. Cependant, pour quel motif précis voulez-vous créer un site vitrine ? Cette question est fondamentale d’autant plus que sa réponse peut varier d’une entreprise à une autre.

  • vous souhaitez mettre la lumière sur ce que fait votre entreprise naissante ?
  • Vous voulez faire de la vente de produits et/ou de services en ligne ?
  • Vous voulez partager votre expertise dans votre domaine avec les internautes ?
  • Vous souhaitez attirer de potentiels clients et partenaires ?
  • Vous désirez créer une forte communauté autour de votre entreprise ?

Si votre objectif est de faire de la vente en ligne, par exemple, l’idéal serait d’opter pour la création d’un site d’e-commerce. Par contre, pour attirer des prospects et leur faire découvrir votre entreprise, un site optimisé pour le SEO ou référencement naturel est indiqué. En ayant une idée précise de l’objectif que vous visez, vous construirez votre site en conséquence.

création site vitrine

Choisissez un outil de création de sites

Vous avez besoin d’un outil pour créer le site vitrine de votre microentreprise, TPE (Toute Petite Entreprise) ou PME (Petite ou Moyenne Entreprise). Si vous n’êtes pas développeur, tournez-vous vers un CMS (Content Management System) ou un créateur de site. Le CMS ou système de gestion de contenu le plus utilisé est WordPress, suivi d’autres, tout aussi intéressants comme Shopify et Joomla. Avec un tel outil, vous pouvez créer un site personnalisé répondant à vos besoins. Vous pourriez cependant être amené à modifier le code CSS/HTML, ce qui serait compliqué si vous n’avez aucune connaissance en programmation.

La solution la plus simple pour créer votre site professionnel est l’usage d’un créateur de site. Il s’agit d’une plateforme conçue pour permettre à n’importe qui de créer un site en quelques clics, sans la moindre compétence technique. Par exemple, avec un créateur de site vitrine professionnel, vous n’aurez qu’à effectuer des actions de type glisser-déposer pour créer un site. L’outil intègre un nom de domaine, un compte mail, des thèmes graphiques personnalisables, la fonctionnalité SEO, des fonctions d’e-commerce, des solutions de blogging, etc. De nombreux créateurs de site sont disponibles sur internet. Privilégiez ceux qui proposent des templates (modèles graphiques) qui permettent d’utiliser les sites sur ordinateur et sur mobile.

Créez et acquérez un nom de domaine

Le nom de domaine est l’identifiant d’un site internet. C’est ce qui permet d’enregistrer un site web et de le faire afficher dans les moteurs de recherche. Sans nom de domaine, il n’y a donc pas de site internet. Votre nom de domaine doit faire référence au nom de votre entreprise ou activité sans forcément reprendre in extenso ce dernier. Le nom de domaine est composé de deux parties situées d’un côté et de l’autre du point.

La partie à gauche du point est nommée « domaine de deuxième niveau ». Quant à la partie à droite, elle est appelée « domaine de premier niveau » ou « extension de nom de domaine ». À titre d’indication, le nom de domaine abdcd.fr a pour domaine de deuxième niveau abcd et pour extension fr. En dehors du domaine de deuxième niveau qui doit évoquer votre activité, faites attention à l’extension. Il en existe trois catégories, à savoir :

  • les extensions génériques telles que .net, .com,
  • les extensions géographiques comme .fr (pour la France), .ca (pour le Canada),
  • les extensions spécifiques comme .green, .lyon…

Une fois votre nom de domaine choisi, vous devrez l’acheter auprès d’un registraire ou bureau d’enregistrement. Quelques plateformes de création site permettent de profiter gratuitement d’un nom de domaine pendant une certaine période.

Recourez à un hébergeur web

Afin de rendre votre site accessible, vous devez l’héberger sur le web. L’hébergement permet de sauvegarder dans un endroit physique ou virtuel, les contenus créés pour un site et de les mettre à disposition des internautes. De nombreuses entreprises proposent ce service. Pour choisir la meilleure, intéressez-vous au mode d’hébergement, aux garanties offertes pour la sécurité des données, aux services et au coût.

Vous pouvez, par exemple, opter pour l’hébergement mutualisé, l’hébergement, dédié, l’hébergement sur le cloud ou l’hébergement VPS. Le choix d’un hébergeur est incontournable si vous avez décidé de créer votre site vitrine en installant un CMS. Par contre, si vous vous orientez vers un créateur de site professionnel, vous pourriez vous en passer selon l’outil. Certaines offres de création de site via une plateforme incluent l’hébergement.

Personnalisez et lancez le site

Que vous choisissiez un CMS ou un créateur de site pour créer votre site professionnel, vous devez rendre ce dernier unique. Pour cela, commencez par choisir et personnaliser le thème du site. Explorez tous les thèmes disponibles et essayez-en plusieurs. Visualisez l’apparence que donne le site avec chacun des thèmes sélectionnés. Vous trouverez sans doute celui qui correspond le mieux à votre activité et à votre objectif.

design site web

Faites le choix de votre design parmi ceux proposés par votre outil de création de sites. Veillez à personnaliser les couleurs pour avoir un site à l’image de votre entreprise. Ajoutez ou retirez des plugins à la page d’accueil et aux pages secondaires selon votre objectif. Par exemple, pour faire connaître votre site via les réseaux sociaux, mettez en place des boutons de partage. Pensez également à mettre du contenu sur la page d’accueil, la page de contact, la page de blog… N’oubliez pas, non plus, les sections Mentions légales et à propos. Enfin, parcourez toutes les pages et corrigez les éventuelles erreurs. Votre site vitrine sera alors prêt pour être lancé.

4.2/5 - (37 votes)
Facebook
Twitter
LinkedIn