Tapez pour rechercher

Cours Bitcoin (BTC-EUR) & Evolution en temps réel

cours du bitcoin

Bitcoin est la première monnaie virtuelle, conçue en 2009. Son créateur est inconnu. Son nom se compose de deux mots : « bit » qui est une unité de mesure dans le monde informatique et « coin » qui désigne la monnaie en anglais. Ce système repose sur un réseau de pair à pair (P2P), c’est-à-dire un réseau informatique où tous les utilisateurs sont à la fois serveurs et clients, sans dépendre d’une autorité centrale, comme les banques et les marchés traditionnels. Il est donc autonome.

Comment fonctionne Bitcoin ?

Bitcoin fonctionne avec des logiciels, en tant que protocole libre, dont le code source est ouvert. Les participants peuvent émettre des bitcoin et gérer les transactions. Le bitcoin est un intermédiaire de paiement mais aussi une réserve de valeur. Il s’autorégule. Son bon fonctionnement est garanti et tout le monde peut s’en assurer : les données des comptes, les débats de développement et les programmes sont tous publics.

Une innovation monétaire

Bitcoin est une toute nouvelle forme d’argent et représente une métamorphose radicale de la technologie de l’argent, car c’est un système de paiement dans son ensemble. Au début, il était principalement utilisé sur des sites Internet mais il gagne peu à peu du terrain et, aujourd’hui, il est accepté dans certains commerces.

Comment obtenir des bitcoins ?

Il existe différentes manières d’obtenir des bitcoins : en passant par une plateforme de change afin de convertir des devis classiques, les recevoir de la part d’un utilisateur de Bitcoin, en les gagnant lors d’une participation à une opération de contrôle collectif de la monnaie, en gagnant des fragments de bitcoins sur des sites publicitaires ou tout simplement en les achetant.

Les plateformes de bitcoin

Il existe plusieurs plateformes où il est possible d’utiliser des bitcoins, adaptées à des utilisateurs de niveau différent. Coinbase est l’idéal pour un débutant grâce à sa grande simplicité. Paymium, Kraken et Bitstamp conviennent quant à eux à des utilisateurs plus avertis. Bittrex est considérée comme la plateforme ultime mais elle est également la plus complexe.

Les transactions

Les transactions sont irréversibles, sans retour possible. Bitcoin permet un nombre réduit de transactions : seulement sept sont possibles par seconde. Il n’est pas conçu pour en enregistrer un grand nombre. Pour un vaste réseau de paiement, il vaut mieux s’appuyer sur des protocoles qui reposent sur Bitcoin, comme les sidechains ou le Bitcoin Lightning Network.

Qu’est-ce que le bitcoin cash ?

Il s’agit d’une monnaie électronique créée en août 2017, à la suite d’un désaccord dans la communauté Bitcoin. Certains membres voulaient créer une deuxième monnaie virtuelle dérivée du bitcoin, qui pourrait effectuer un plus grand nombre de transactions par seconde. Tandis que le bitcoin permet alors d’en réaliser 11 par seconde, le bitcoin cash permet d’en réaliser 56.

Quel est le rôle des blockchains ?

Les transactions se font entre les différents utilisateurs de Bitcoin. Elles sont répertoriées et enregistrées dans un registre informatique appelé « blockchain ». Cette blockchain est formée de blocs qui se suivent et qui regroupent les transactions faites pendant une période particulière, protégée de toutes modifications. Tous ses exemplaires doivent être identiques, même s’ils sont conçus indépendamment les uns des autres.

Qu’est-ce que le BIP ?

Cet acronyme désigne le Bitcoin Improvement Proposal, soit une proposition d’amélioration du bitcoin. Il peut s’agir de régler un problème existant ou de proposer une nouvelle fonctionnalité. Ils sont présentés sous la forme d’un dossier, agrémenté de tous les éléments de l’argumentation et de la description. Il en existe trois catégories : le BIP standard qui concerne les changements affectant directement le bitcoin, le BIP informationnel qui décrit un problème sans proposer de nouvelles fonctionnalités et le BIP de processus qui décrit ou propose une modification de processus.

L’anonymat

Le bitcoin permet à ses utilisateurs de faire des achats sans que leur nom, leur adresse et leur adresse mail ne soient divulgués. Les transactions sont publiques même si les données personnelles de leurs propriétaires et de leurs destinataires n’apparaissent pas. Les utilisateurs ont toutefois la possibilité de se présenter à une personne définie.

La sécurité

Les utilisateurs de Bitcoin stockent et échangent de la valeur sur un réseau sécurisé qui ne peut pas être manipulé ou saisi. Il est très résistant face à un grand nombre d’attaques informatiques. Les bitcoins sont impossibles à contrefaire et à usurper. Les transactions sont impossibles à falsifier. De plus, ils ne nécessitent aucunement le numéro de sa carte bancaire.

La légalité du bitcoin

Aucune disposition légale n’interdit l’usage du bitcoin en France, ni en Europe, où il est considéré comme un moyen de paiement alternatif. Par conséquent, en 2015, la Cour de justice de l’Union européenne a jugé que les bitcoins doivent avoir le même régime de TVA que les autres méthodes légales de paiement. Dans certains pays, cette monnaie virtuelle est tout simplement interdite.

La survie de Bitcoin

Depuis la création de Bitcoin en 2009, sa fin a été prédite à de nombreuses reprises. Lorsque son cours valait un dollar, il était considéré comme une mode, donc passager. Lorsqu’il en valait dix, on le voyait déjà sur le point de s’effondrer. Lorsqu’il en valait cent, la rumeur le qualifiait de pyramide de Ponzi. Pourtant, grâce à son nombre toujours croissant d’utilisateurs et à ses nouvelles applications, il a survécu.

Le bitcoin est volatile

A cause de son caractère hautement spéculatif, le cours du bitcoin peut augmenter ou diminuer fortement lors d’une courte période, de manière totalement imprévisible. Par exemple, il est passé d’un dollar en 2011 à 1250 en 2013 pour retomber à 320 euros en 2015.

La durée du bitcoin

Bitcoin n’a aucun concurrent à l’heure actuelle, en partie grâce à son réseau qui possède une grande puissance de calcul et du fait de nombreuses personnes se consacrent à son développement. Même s’il faudrait beaucoup de temps pour qu’un concurrent sérieux ne parvienne à atteindre son niveau et à le dépasser, des choix sont à faire aujourd’hui pour éviter ce scénario en travaillant sur son innovation, bien que les voix conservatrices se fassent entendre.

Les perspectives de Bitcoin

En 2016, le bitcoin a été l’actif financier le plus performant. Petit à petit, il n’est plus seulement un outil spéculatif mais il s’impose en tant qu’actif de réserve possible. Son aspect volatile décroit continuellement, au point que plusieurs chercheurs pensent qu’elle pourrait rejoindre celle de certaines monnaies fiduciaires pour 2020.

Lire aussi : 
Comment acheter des bitcoins ?
Comment bien choisir votre portefeuille bitcoin ?
Tout savoir sur le Bitcoin