Search
Close this search box.
Cours cryptomonnaie
Bitcoin

Bitcoin

$69,196.72

BTC 0.43%

Ethereum

Ethereum

$3,931.31

ETH 5.19%

NEO

NEO

$15.36

NEO -0.52%

Waves

Waves

$2.48

WAVES 0.28%

Monero

Monero

$141.56

XMR 0.45%

Litecoin

Litecoin

$84.54

LTC -0.13%

Vos droits sur vos données personnelles

 

Afin d’assurer la protection de votre vie privée, il existe des règlementations précises à connaître. De plus, sachez que vous avez des droits sur vos données personnelles pour protéger les diverses informations que vous avez transmises à des organismes.

L’importance du RGPD

Depuis le 25 mai 2018, le règlement général sur la protection des données personnelles ou RGPD, vise à renforcer la protection des données et s’applique partout en Europe. La loi Informatique et libertés s’y adapte. La désignation d’un DPO est même obligatoire. C’est lui qui aide le responsable de traitement des données pour veiller au respect de la loi et pour éviter aux entreprises des sanctions de la CNIL.

 

Vie privée : les droits des citoyens Européens

Le droit d’accès aux fichiers

Une donnée personnelle est relative à une personne physique identifiable ou identifiée, que ce soit :

  • Le nom ;
  • La photo ;
  • L’adresse IP ;
  • Une vidéo…

Ce droit vous donne la possibilité d’accéder aux informations vous concernant, afin d’effectuer une vérification ou pour une rectification. Pour les données sensibles, il faut faire une demande auprès du président de la CNIL. Cela prouve l’importance de la protection de la vie privée des citoyens.

 

Le droit à la rectification

Vous ne voulez plus figurer dans la base de données des clients d’un site marchand ? Vous désirez changer votre CV en ligne ? Le droit à la rectification des données existe. Si vous remarquez que des données circulant sur le Web sont inexactes ou incomplètes, vous pouvez demander à les faire compléter ou les corriger. 

 

Le droit à l’opposition de vos données

C’est un droit qui permet à tout citoyen de refuser à ce que les informations personnelles vous concernant fassent l’objet d’un traitement. Dès lors qu’il est basé sur des motifs légitimes ou dans le cadre d’une prospection commerciale, on peut l’utiliser. Si le détenteur de vos données ne respecte pas ce droit dans le cadre de la protection de la vie privée, il encourt une peine de 300 000 euros et de 5 ans de prison.

 

Le droit à l’oubli ou la protection de la réputation en ligne

On l’appelle aussi le droit de déréférencement ou droit d’effacement. Il veille à ce que vous ne soyez pas touché par l’usage à votre insu de données vous concernant. Cela a été mis en avant depuis que l’entreprise Google a déréférencé les pages contenant les données personnelles. Un formulaire de déréférencement est même accessible. 

5/5 - (34 votes)
Facebook
Twitter
LinkedIn