Tapez pour rechercher

Conseils

2019 : qu’ont fait les utilisateurs sur leur mobile ?

Meilleures adaptations aux utilisateurs et smartphones encore plus performants, selon l’étude annuelle sur le digital de Hootsuite et We Are Social, c’est 74% de la population française qui utilise Internet sur mobile. Des habitudes de consommation appelées « mobile first », mais pour quelles activités ?

Au classement nous retrouvons en top 3 : la recherche Google et les réseaux sociaux comme Facebook ou WhatsApp, suivis de près par le shopping, les jeux et le streaming.

La continuité du M-Commerce 

Avantager et fidéliser les utilisateurs, voilà la promesse de l’achat en ligne mobile. Et ça marche ! 39% des e-acheteurs achètent depuis leur smartphone. Cela en proposant des offres toujours plus compétitives telles que la livraison express, les avis vérifiés ou des codes promotionnels valables uniquement par le biais des applications.

Pas de domaine spécifique pour la chasse aux affaires ou aux exclusivités : industries de l’habillement, de livraisons de repas à domicile, plateformes de réservation de voyage ou géants du e-commerce… Ils renouvellent tous leurs applications afin d’être toujours plus ergonomiques pour satisfaire les besoins utilisateurs.

La revanche des « hypers casuals games »

Les jeux mobiles s’élèvent à 51% et gonflent l’industrie du jeu vidéo rapportant 56,4 milliards de dollars sur l’année 2019. Le dernier rapport d’App Annie, société spécialisée dans l’analyse de données mobiles, insiste sur l’explosion des téléchargements des « hypers casuals games » comme Candy Crush ou Helix Jump. Ils l’emportent face aux adaptations mobiles de « battle royale » comme Fortnite sur le top 5 des jeux mobiles en France. Cela grâce à un modèle économique orienté vers la gratuité avec des achats optionnels et dont les développeurs effectuent des bénéfices via des publicités.

Parties rapides et accès optimisé en cas de coupure de connexion dans les transports ; les jeux mobiles séduisent toujours plus les utilisateurs en quête de distraction rapide. Des stratégies dont s’inspirent les jeux de machines à sous pour mobile afin de séduire toujours plus de nouveaux utilisateurs.

La montée en puissance du streaming 

Chamboulement des habitudes de consommation, l’avènement du streaming permet d’avoir un accès illimité à de multiples ressources à un faible coût.

La musique arrive en première position avec 175,3 millions d’euros, soit 93% des revenus numériques via les abonnements audio selon le SNEP (Syndicat National de l’Édition Phonographique) comme Deezer, Spotify ou Youtube. À cela s’ajoutent les films et séries chez Netflix ou Amazon ainsi que les divers contenus audio comme les livres, podcast, etc.

Véritable rituel de consommation chez les « millennials » avec 30% de présence sur les plateformes de streaming. Elles séduisent également les plus de 55 ans à 25%, qui profitent tout autant de la richesse et de la liberté du concept.

C’est certain et approuvé par toutes les industries : le « mobile first » n’est plus une option. Il reste alors des actions à mener comme le taux de conversion qui demeure encore inférieur à celui du desktop ainsi que l’optimisation de la performance en s’orientant davantage sur les PWA (Progressive Web App) par exemple. Que de challenges pour 2020 !