Tapez pour rechercher

Conseils

Lumière bleue, qu’est-ce que c’est ?

Vous avez certainement déjà ressenti cette sensation de fatigue visuelle après avoir passé plusieurs heures devant un écran. Vos yeux, trop fatigués, commencent alors à picoter, à s’irriter et à devenir rouges. La lumière bleue vient de faire effet. Ce rayonnement, bien que très régulièrement commenté sur les différents supports média depuis que nous passons de plus en plus de temps devant nos écrans, est encore assez peu connu. Découvrez donc à travers cet article rédigé par l’équipe d’endroidietvous.com tout ce qu’il faut savoir sur la lumière bleue, comment s’en protéger et avec quels moyens ?

La lumière bleue est présente partout

La lumière bleue fait partie des composantes du spectre de lumière. Sa longueur d’onde est située entre 380 nanomètres et 500 nanomètres. Elle est naturellement présente dans notre environnement puisqu’elle est émise par le soleil. On retrouve également le rayonnement dans les lumières artificielles produites par les ampoules LED ou encore les écrans de téléphones, de tablettes, de télévisions ou d’ordinateurs.

Une lumière utile à notre humeur et au cycle du sommeil

On parle surtout des effets néfastes de la lumière bleue. Pourtant, l’exposition à ce rayonnement est nécessaire. En effet, notre organisme a besoin de la lumière bleue pour réguler le cycle du sommeil. Grâce à cette lumière, l’organisme est en mesure de reconnaître le cycle jour/nuit et de réguler celui du sommeil. Un manque d’exposition à la lumière bleue peut donc provoquer des troubles du sommeil.

Des études ont également démontré que la lumière bleue dont la longueur est située entre 415 et 455 nanomètres influence de manière positive notre humeur. Elle donne de l’énergie et peut rendre plus joyeux. Une exposition à la lumière bleue peut donc servir à lutter contre les dépressions saisonnières qui surviennent généralement en hiver, lorsque la lumière du soleil est moins intense.

Des effets indésirables sur les yeux

Malgré ses effets positifs sur l’humeur et le cycle circadien, la lumière bleue peut aussi être dangereuse, notamment pour les yeux. En effet, une exposition prolongée à ce rayonnement entraine, à court terme, la fatigue et la sécheresse oculaire. Les yeux peuvent aussi subir des irritations et des rougeurs lorsqu’ils encaissent des quantités trop importantes de lumière bleue.

D’autres études récentes ont également mis en évidence l’augmentation des risques de dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA) chez les personnes exposées pendant des durées importantes à la lumière. Par ailleurs, la lumière bleue fait partie des facteurs de risques de la contraction de la cataracte sur le long terme.

Les enfants, les plus vulnérables

Les enfants sont les plus vulnérables à la lumière bleue. En effet, avant l’âge de 14 ans, le cristallin n’assure pas de manière optimale le filtrage des rayonnements nocifs. La lumière bleue a donc plus de chance d’atteindre la rétine et de l’agresser. Voilà pourquoi il est vivement déconseillé d’exposer les yeux des enfants de moins de 3 ans aux écrans qui émettent massivement de la lumière bleue.

Comment se protéger contre la lumière bleue ?

De nos jours, il est quasiment impossible de se passer d’écrans. Omniprésents dans notre quotidien, ces écrans sont de grandes sources de lumières bleues. Pour protéger nos yeux, le port de lunettes gamers est la meilleure option. Il s’agit de lunettes dotées de verres spéciaux qui réfléchissent une partie de la lumière bleue pour qu’elle n’arrive pas jusqu’aux yeux. Vous trouverez une sélection des meilleures lunettes gamers du marché dans notre guide d’achat. Il faudra également prendre certaines habitudes comme garder une distance plus ou moins importante entre les yeux et un écran ou encore diminuer la luminosité pour limiter le plus possible les effets de la lumière bleue.