Tapez pour rechercher

Astuces

Est-il nécessaire d’avoir un antivirus sur Mac ?

Depuis aussi longtemps que les Mac existent, une légende perdure à leur propos : tels des guerriers invincibles, ces luxueux ordinateurs n’auraient pas besoin d’antivirus. Face à ce consensus, l’explication la plus commune est que les virus, en tant que fichiers avec extensions « .exe », sont impossibles à importer dans un Mac.

Mais cette vision des choses, bien qu’ancrée dans une certaine réalité, peut se révéler un peu trop simpliste. Hameçonnage, spywares, ransomwares, logiciels de plus en plus malveillants… Les menaces existent bel et bien, et ont tendance à se multiplier avec les années. Alors, est-il nécessaire d’avoir un antivirus sur un Mac ? Pour tout savoir à ce propos, suivez le guide.

Vous avez un PC ? Vous cherchez un anti virus ? Androidetvous vous recommande cette lecture sur les meilleurs anti virus 2019.

Antivirus sur Mac : une démarche pas toujours nécessaire

L’infaillibilité des Mac, et leur résistance à tous types de virus, sont revendiquées et mises en avant par de nombreux utilisateurs et vendeurs… À commencer par la sacro-sainte compagnie-mère. Dans un communiqué récent, Apple utilisait cet argument de vente : « Les technologies avancées intégrées à macOS conjuguent en permanence leurs efforts pour surveiller, chiffrer, mettre à jour et garantir la sécurité de votre Mac. (…) Protéger votre Mac n’a jamais été aussi facile. »

En soit, c’est une réalité : les Mac sont moins sujets aux attaques que les PC. D’abord, parce que ces derniers sont plus nombreux, donc plus souvent visés. Ensuite, parce que macOS dispose du noyau Unix, dont la nature a été pensée pour qu’il soit très difficile à attaquer. Grâce à ce noyau, dans les quelques cas où un malware parvient à atteindre un Mac, il lui est quasi impossible d’en atteindre les fondations. Voilà pourquoi nous connaissons tous des utilisateurs qui possèdent un Mac depuis des années, sans jamais avoir rencontré le moindre problème de virus.

Antivirus sur Mac : avec les années, les menaces se multiplient

Il y a quelques années, le quotidien Le Monde publiait un article à propos de certains virus touchant les Mac. Il résumait ainsi la situation : « Nettement plus rares que leurs équivalents PC, les virus visant Mac OS, le système d’exploitation d’Apple, existent cependant. Depuis début mai, un maliciel appelé Mac Defender ou Mac Protector se faisant passer pour un antivirus se déploie sur Mac, provoquant un engorgement au service clients d’Apple »

Depuis, la situation a évolué. À mesure que les Mac deviennent plus populaires, et que leur utilisation se répand sur la planète, ils sont de plus en plus pris pour cible par les pirates. En 2014, on a beaucoup parlé de la faille « Shellsock Bash » qui avait affecté tous les macOS. Cette faille de type « Unix » permettait à quiconque de prendre le contrôle du Mac d’un tiers à distance… Et, notamment, d’en espionner le propriétaire via la caméra wi-fi intégrée.

Antivirus sur Mac : la fin d’un mythe ?

Ces dernières années, le phishing est devenu une pratique de plus en plus privilégiée par les pirates. Les Mac y font de moins en moins exception. On a aussi vu l’apparition de tentatives de piratages des données bancaires des usagers Mac, via des formulaires frauduleux. Quand l’utilisateur remplit un de ces formulaires, le pirate en récupère les données.

Pour ces raisons et bien d’autres, il est préférable d’équiper son Mac d’un antivirus en 2019. Même si les risques restent minimes dans le cadre d’une utilisation récréative, il serait dommage de se faire avoir par des tentatives de piratage censées ne toucher que les utilisateurs de PC. La fin d’un mythe ? Nous n’irons pas jusque-là ; nous nous contenterons de rappeler qu’en informatique comme ailleurs, il vaut mieux prévenir que guérir.