Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Cours cryptomonnaie
Bitcoin

Bitcoin

$51,695.37

BTC 1.66%

Ethereum

Ethereum

$2,994.86

ETH 3.26%

NEO

NEO

$12.62

NEO 5.11%

Waves

Waves

$2.36

WAVES 7.06%

Monero

Monero

$123.16

XMR 3.23%

Litecoin

Litecoin

$69.53

LTC 2.48%

Tout ce qu’il faut savoir sur le switch Ethernet

Un switch ethernet est un périphérique utilisé dans les réseaux informatiques pour relier plusieurs périphériques entre eux. Il peut s’agir des ordinateurs, des routeurs, des modems et des points d’accès. L’objectif est de faciliter la communication et le transfert de données. Il joue un rôle essentiel dans la construction d’un réseau local LAN fiable et rapide. Le switch ethernet fonctionne en utilisant la technologie de commutation. Ainsi, il est capable de diriger le trafic de données vers les périphériques connectés.

 

Quelle est l’utilité du switch ethernet ?

 

Un switch ethernet est un élément clé d’un réseau informatique. Il agit comme un hub intelligent qui facilite la transmission de données à travers le réseau.

 

Fournir des ports ethernet

L’une des principales utilités des commutateurs Ethernet est de fournir des ports ethernet pour relier les différents périphériques. Ces ports peuvent être de différents types tels que :

  • les ports gigabit-ethernet ;
  • les ports fast-ethernet ;
  • les ports PoE ou Power over Ethernet, etc. 

Chaque port est généralement numéroté et correspond à une connexion physique avec un périphérique spécifique. Les switchs ethernet sont disponibles dans différentes tailles avec un nombre variable de ports. Les petites configurations peuvent comporter 4, 8 ou 16 ports, tandis que les configurations plus avancées peuvent avoir des dizaines voire des centaines de ports. Ces derniers permettent de connecter un grand nombre de périphériques. Ils offrent aussi une grande flexibilité.

 

Transférer des paquets de données

Un commutateur ethernet fonctionne en utilisant le protocole de commutation. Celui-ci permet de transférer les paquets de données entre les différents périphériques connectés. Lorsqu’un paquet est reçu sur un port, le switch lit l’adresse mac du paquet. Il décide ensuite vers quel autre port il doit être envoyé pour atteindre sa destination. Cela permet un transfert efficace des données, en minimisant les collisions et en évitant les encombrements du réseau.

 

Les fonctionnalités avancées

 

Le switch ethernet offre également des fonctionnalités avancées telles que la création de VLAN (Virtual Local Area Network). Les VLAN permettent de segmenter le réseau en différentes zones virtuelles, cela améliore la sécurité et la gestion du trafic. Chaque VLAN peut être configuré avec ses propres paramètres de bande passante, de priorité de trafic, etc. En plus de cela, les switchs ethernet peuvent également être administrables ou non administrables. Les switchs administrables permettent de configurer et de surveiller le réseau en utilisant des protocoles tels que SNMP (Simple Network Management Protocol). Ils offrent une plus grande flexibilité et une meilleure visibilité sur le réseau, mais nécessitent des connaissances techniques plus avancées.

 

Comment installer un switch ethernet ?

 

L’installation d’un commutateur ethernet est une étape essentielle. Cela pour configurer efficacement un réseau informatique filaire. Un switch RJ45, également connu sous le nom de commutateur. Il joue un rôle central dans la gestion du trafic réseau. Cela en permettant la communication entre différents périphériques connectés au réseau. Que vous souhaitiez configurer un réseau domestique, un réseau d’entreprise ou un réseau industriel, voici un guide détaillé sur la façon d’installer un switch ethernet.

 

Les composants nécessaires

Vous aurez besoin du switch lui-même, de câbles ethernet et d’un accès à Internet. Il faudra aussi des périphériques tels que :

  • des ordinateurs ;
  • des imprimantes ;
  • des serveurs ;
  • des routeurs, etc. 

 

Vérifier l’emplacement

Avant d’installer le switch, vérifiez que vous disposez d’un emplacement approprié pour le placer. Assurez-vous qu’il est suffisamment ventilé, car les switches ont tendance à produire de la chaleur lorsqu’ils fonctionnent. Choisissez un endroit où il y a des prises électriques disponibles pour alimenter le switch.

 

Brancher le câble d’alimentation

Prenez le câble d’alimentation du switch et branchez-le dans une prise électrique. Assurez-vous que le switch est éteint avant de le brancher. Maintenant, prenez un câble ethernet et branchez une extrémité dans l’un des ports ethernet du commutateur. Assurez-vous que le câble est bien inséré dans le port et qu’il est correctement fixé. De l’autre côté du câble, reliez-le à un périphérique réseau. Vous pouvez utiliser des adaptateurs RJ45 pour connecter des périphériques qui ne disposent pas de ports ethernet intégrés. Répétez cette étape pour les autres périphériques que vous souhaitez connecter au switch. Vous pouvez connecter plusieurs périphériques en utilisant les différents ports ethernet disponibles sur le switch. Assurez-vous de respecter les limites de bande passante spécifiées par le switch. Cela notamment en termes de débits et de compatibilité entre les ports ethernet gigabit-ethernet, fast-ethernet, etc. 

 

Allumer le switch

Une fois, tous les périphériques connectés, allumez le commuateur et assurez-vous que les périphériques connectés sont également allumés. Attendez que les voyants LED sur le switch s’allument, indiquant que les connexions sont établies.

 

Configurer les paramètres réseau

Maintenant, que vous avez installé et connecté le switch ethernet, vous pouvez procéder à la configuration des paramètres réseau. Attribuez des adresses IP à chaque périphérique et définissez des VLAN ou Virtual Local Area Networks. Ensuiteconfigurez le DHCP ou Dynamic Host Configuration Protocol, etc. Pour cela, vous devrez accéder à l’interface d’administration du switch. Utilisez une adresse IP spécifique et vos identifiants d’administrateur.

4.2/5 - (24 votes)
Facebook
Twitter
LinkedIn