Test du LG G Flex 2, l’innovant smartphone qui fait tourner les têtes

publié le 26.06.2015 par Emilien

Nous vous avons proposé il y a quelques jours le test du LG G4, un excellent smartphone qui nous a convaincu. Aujourd’hui, c’est le LG G Flex 2 qui est passé au crible. Que vaut cet ovni face au reste du marché des smartphones ? Est-il un successeur digne de ce nom du premier LG G Flex ? La réponse dans les lignes qui suivent !

LG G Flex 2 face_AEV

UN DESIGN DÉROUTANT MAIS AGRÉABLE

Comme dis en introduction, ce LG G Flex 2 est un véritable ovni sur le marché. Comme son nom l’indique et à l’image de son prédécesseur, celui-ci est, en effet, incurvé. La courbure de l’écran est permise grâce à l’utilisation de la technologie d’écran P-OLED, qui offre un écran à la qualité d’affichage excellente dont nous parlerons plus tard.

LG G4 et LG G Flex 2_AEV

Si l’on exclut son format incurvé, ce smartphone reprend les traits principaux de la marque Coréenne. Le design est donc assez agréable et de face si on ne fait pas attention, on pourrait facilement le confondre avec un LG G4. Une fois de dos par contre, aucun risque de faire la même erreur. La coque en plastique brillante n’est vraiment pas jolie et laisse apparaitre de très belles traces de doigts !

LG G Flex 2 dos tranche_AEV

Vous retrouverez d’ailleurs au dos du smartphone, comme sur les autres modèles phares du constructeur les boutons power et volume, parfaitement intégré et qui, encore une fois, tombe parfaitement sous votre index. Plus j’utilise un smartphone LG plus je trouve que cette idée est certainement la plus belle innovation de ces deux dernières années en terme d’ergonomie dans le monde des smartphones. Comme quoi, il ne faut pas forcément révolutionner le genre pour apporter une plus-value.

LG G Flex 2 dos apn et boutons_AEV

Autre bon point au dos de ce smartphone, c’est qu’à côté du capteur 13 mégapixels, vous retrouverez un flash double led ainsi qu’un autofocus laser. Concrètement, ce LG G Flex 2 est équipé du même arsenal que le LG G3, ce qui nous promet une qualité plus que convenable.

Enfin, malheureusement, le hautparleur est au dos et le son ne sera donc pas à la hauteur de ce qui se fait de mieux sur le marché puisque posé sur le dos, il sera légèrement étouffé malgré la courbure de la coque arrière.

LG G Flex 2 dos hp_AEV

Globalement, ce LG G Flex 2 fait tourner les têtes et son design plaît énormément, et ce même aux possesseurs d’iPhone pourtant habitué aux matériaux premium. J’ai été assez impressionné par la réaction de ceux qui ont vu ce mobile, il suscite autant d’interrogation que d’admiration !

CARACTÉRISTIQUES

  • Taille de l’écran : 5,5 pouces
  • Technologie : P-OLED
  • Résolution : FHD 1920 x 1080 pixels
  • Densité de l’image : 400 ppi
  • Processeur : Qualcomm Snapdragon 810
  • Nombre de cœurs : 4 cœurs A57 + 4 cœurs A53
  • GPU : Adreno 430
  • Mémoire vive (RAM) : 3 Go
  • Espace de stockage interne : 16 Go
  • Slot micro-sd : Oui
  • Slot SIM : micro SIM
  • Réseau mobile : 4G+
  • Appareil photo dorsal : 13 mégapixels
  • Appareil photo frontal : 2.1 mégapixels
  • NFC : oui
  • GPS : oui + GLONASS
  • Bluetooth : 4.1
  • Batterie : 3000 mAh (non amovible)
  • Dimensions : 149,1 x 75,3 x 7,1 – 9,4 mm
  • Poids : 152 grammes
  • Logiciel: Android 5.1 + LG UX
  • Indice DAS : 0,618 W/kg
  • Prix conseillé : 599 € (Juin 2015)

DES PERFORMANCES DIGNE D’UN VRAI HAUT DE GAMME

C’est peu dire que le Snapdragon 810 est controversé. Ce processeur est intégré dans la plupart des smartphones haut de gamme 2015 hors Samsung et ses performances sont fortement décriées. Celui-ci chauffe en effet énormément et les constructeurs se retrouvent obligés de le brider pour proposer une expérience convenable.

LG fut le premier à le proposer sur son LG G Flex 2, et le constructeur a finalement choisi de faire machine arrière pour son LG G4 en y intégrant le S808. Je ne vais pas vous mentir, j’ai été obligé de faire ce test deux fois. Le premier test, je l’ai fait avec la version 5.0.2. Ensuite, j’ai reçu la mise à jour 5.1 et après une journée d’utilisation, j’ai pris la décision d’effacer tout mon test et de le recommencer, car cela n’avait plus rien à voir.

LG G Flex 2 Antutu_AEV

Puisque nous parlons de performances brutes, sachez que ce LG G Flex 2 se débrouille très bien en benchmark et ce, même sur Antutu. Pour preuve, avec un score de plus de 52000 points, il se montre supérieur à tous les modèles 2014.

Sur 3DMark, nous avons mesuré les performances en jeu du smartphone et là encore, le résultat est excellent. Aidé par son écran d’une définition « seulement » Full HD, il propose un excellent score de 23563 points qui se vérifie dès lors que l’on joue à un jeu comme Real Racing 3 où le mobile ne commence à chauffer et à ralentir qu’après plus de 20 minutes, ce qui est une sacrée performance pour un smartphone sous Qualcomm Snapdragon 810.

LG G Flex 2 3dmark_AEV

LG MAITRE DES ÉCRANS ?

Le fameux écran incurvé du LG G Flex 2, parlons-en ! Pour certains, ce n’est qu’un artifice qui n’apporte strictement rien, pour d’autres, c’est une vraie révolution. Sur le premier smartphone du constructeur, l’écran de 6 pouces souffrait d’une définition trop faible (HD) et d’un écran à l’effet plastique trop prononcé qui dénaturait donnait le sentiment d’un écran granuleux assez étrange. LG nous a écoutés avec son LG G Flex 2 et propose un écran franchement sublime.

Les couleurs sont excellentes, les noirs parfaits et les angles de visions les meilleurs qu’il m’ait étés donné de voir. Je suis franchement bluffé par l’écran de ce LG G Flex 2 qui parvient à surpasser celui du LG G4, et même celui du Samsung Galaxy S6, pourtant reconnu comme le meilleur du marché.

La courbure de l’écran apporte une profondeur que l’on ne retrouve pas sur les smartphones plats et franchement, c’est vraiment une très bonne chose. Comme avec le premier du nom, je me suis surpris à regarder de longues vidéos, ce qui ne m’arrive jamais sur un écran si petit.

Seul petit bémol sur cet écran, la luminosité n’est pas exceptionnelle. Du coup, si l’écran est joli et agréable, il sera difficile de voir clairement celui-ci en plein soleil. Il vous faudra pousser la luminosité au maximum manuellement, mais ce ne sera parfois pas suffisant, dommage…

DE BELLES PHOTOS, MAIS ON ATTEND MIEUX EN 2015

Avec le LG G4 et le Galaxy S6 en main, je vous avoue que j’ai eu mal à prendre des photos avec ce LG G Flex 2 tant les deux autres sont exceptionnels sur ce point.

LG G Flex 2 photo 2_AEV

Malgré tout, pour le bien du test, j’en ai fait quelques une et le résultat est plutôt satisfaisant. Rien de bien surprenant puisque le G Flex 2 emprunte le même hardware que le LG G3, qui était certainement l’un des meilleurs photophones de sa génération. Du coup, on se retrouve avec d’excellentes photos, mais qui manque toutefois de détails pour se hisser au niveau des meilleurs.

LG G Flex 2 panorama_AEV

Comme vous pouvez le voir, le résultat est malgré tout plus que bon et franchement, cela suffira amplement à la majorité des utilisateurs. Mis à part si vous êtes un photographe très exigeant, vous trouverez votre bonheur.

ENFIN UN CONSTRUCTEUR QUI DOMPTE LE SNAPDRAGON 810

L’an dernier, LG nous avait tous surpris avec son LG G Flex. Ce premier jet était certainement plus une démonstration de ce que sait faire LG qu’un produit fini. Pour le coup, ce G Flex 2 s’apparente plus à un produit fini.

Il faut savoir que lors de ma première version du test, j’avais tout simplement dézingué le G Flex 2 dans cette section. Il était tout bonnement, à mes yeux, inutilisable. Il chauffait pour rien et dès que l’utilisation était un peu poussée, il devenait plus lent qu’un Nexus One.

Mais depuis la mise à jour en 5.1, le smartphone est tout bonnement métamorphosé. Il est d’une fluidité exemplaire et je ne suis pas parvenu à le mettre en défaut !

Malheureusement, alors que le LG G4 a reçu une mise à jour de l’interface, le LG G Flex 2 reste sur l’ancienne version, franchement moins sexy que la nouvelle, pourtant pas exceptionnelle. Attention, je ne dis pas que c’est moche, elle est, par exemple, plus réussie, à mes yeux, que la surcouche Samsung par exemple.

LG G Flex 2 launcher_AEV

Vous retrouverez tout de même tout ce qui a fait le succès des smartphones LG ces dernières années. L’interface est très complète, et si LG propose pas mal d’applications en doublon de Google, cela ne ralentit pas l’interface.

Vous retrouverez donc le fameux Knock Code, qui permet de réveiller le smartphone en tapant sur plusieurs points de l’écran. C’est assez pratique, mais comme évoqué dans le test du G4, je trouve dommage de ne pas avoir de capteur d’empreinte digitale. C’est bien plus sécurisant pour ceux qui comme moi utilise régulièrement le paiement sans contact mobile.

LG G Flex 2 knock code_AEV

La barre de notification laisse apparaitre bien entendu des boutons rapides, entièrement personnalisables, qui vous permettront par exemple d’activer le wifi, le vibreur, le NFC, ou encore le mode avion. La luminosité est aussi réglable très rapidement, ainsi que, chose plus rare, le volume des sonneries.

Vous pourrez aussi, sur la fenêtre de gauche du launcher, afficher LG Health et LG Smart Tips. Ce sont exactement les mêmes applications que sur le LG G4. C’est assez pratique et pas intrusif, ce qui est un très bon point. Malgré tout, on aimerait que LG Health soit un peu plus poussé et que LG propose par exemple un bracelet connecté sportif à l’image de ce que propose son concurrent Sony avec son application Life Log.

Enfin, dernier point intéressant sur l’interface, vous pourrez, encore une fois comme sur tous les smartphones LG, personnaliser la taille du clavier, les touches tactiles, ou encore couper l’écran en deux pour utiliser deux applications en même temps.

Concernant l’autonomie, elle est très bonne. Il tient très facilement une journée de travail (8h – 20h) plus la soirée jusqu’à minuit avec une utilisation très intensive ! Encore une fois, ça, c’est sous Android 5.1 parce que sous Android 5.0, il me laissait tomber aux alentours de 20h30 en arrivant chez moi….

Petit aparté pour la partie téléphonie. Ce smartphone capte merveilleusement bien le réseau. Il est bien au dessus du Samsung Galaxy S6 sur ce point, et les conversations sont très agréables. De plus, son format incurvé épouse bien la forme du visage et autant le haut parleur que les micros sont d’excellentes qualités et permettent d’entendre et de se faire entendre.

CONCLUSION

Comme évoqué en préambule, LG nous avait quelque peu déçu l’an dernier. Entre un LG G Flex qui n’était qu’une vitrine technologique et un LG G3 particulièrement décevant face à la concurrence en ce qui concerne l’expérience utilisateur, nous étions restés sur notre faim après les excellents LG Optimus G et LG G2.

Cette année pourrait bien être, malgré les difficultés de son fournisseur Qualcomm, l’année LG ! En effet, avec le LG G4 et le LG G Flex 2, le constructeur coréen nous propose deux des meilleurs smartphones du marché.

Le G Flex 2 n’est pas forcément le plus performant, le plus beau ou le meilleur photophone, mais il est en tout cas le plus différenciant du marché ! En plus de cela, le constructeur semble avoir quelque peu dompté le Snapdragon 810 depuis la mise à jour en Android 5.1 et c’est un plaisir que de l’utiliser.

POINTS FORTS
  • Format innovant
  • Port micro SD
  • Écran P-OLED
  • Android 5.1
POINTS FAIBLES
  • Design de l’interface (c’est subjectif, mais je préfère encore celle du G4)
  • Appareil photo en retrait VS le LG G4

3 Commentaires

  1. Gaëtan Guesdon a écrit:

    Bonjour, vous marquez 3 Go de ram pour 16 Go de stockage est-ce une erreur ou pas ? Car je n’arrive pas à trouver la version 3 Go de ram de ce téléphone malgré mes recherches. Si oui où vous l’êtes vous procurer s’il vous plaît ?
    Au passage très bon test !

  2. houssam a écrit:

    LG G Flex c’est le meilleur.

  3. Maxx a écrit:

    Un des seuls qui garde les batteries amovibles, que du bien!

Laisser un commentaire