Tapez pour rechercher

Actualité Tech

Ecran incassable: L’innovation de l’année?

L'écran incassable est fabriqué avec un matériau extrêmement flexible qui mettra fin aux écrans fissurés, ce qui permettra aux utilisateurs d'économiser des milliers d’euros en réparations chaque année.

Un smartphone cassé est un gouffre financière

Actuellement, les électrodes des écrans tactiles sont fabriquées à partir d'oxyde d'indium et d'étain (ITO), un métal rare et coûteux.

Mais les réserves d'indium s'épuisent et une course mondiale s'est engagée pour trouver le prochain matériau conducteur qui pourrait être utilisé par les fabricants.

Des scientifiques travaillant en Grande-Bretagne se penchent sur des matériaux hybrides capables de conduire l'électricité.

En utilisant une méthode simple et peu coûteuse, les physiciens produisent des électrodes hybrides, les éléments de base de la technologie des écrans tactiles, à partir de nanofils d'argent et de graphène.

Les nanofils d'argent – des fils qui font 10 000 fois la largeur d'un cheveu humain – et le graphène sont tous deux de bons conducteurs d'électricité.

Les physiciens ont découvert qu'ils étaient capables de poser des nanofils d'argent, un film si fin qu'il reste transparent.

Et en combinant le nanofil avec le graphène qui est le matériau le plus fin sur terre – ils ont pu créer un film qui conduit l'électricité mais qui est très flexible et résistant aux fissures et aux cassures.

À environ 8 € le mètre carré contre 40 €, l'utilisation de nanofils d'argent et de graphène est bien moins chère que l'ITO.

Le matériau a été développé par des scientifiques de l'université du Sussex en liaison avec M-SOLV, une entreprise de microélectronique basée à Oxford.

Alan Dalton, professeur de physique expérimentale à l'université du Sussex, a déclaré “Beaucoup d'entre nous ont eu la malchance de faire tomber et de casser l'écran de leur téléphone ou de leur tablette. Réparer un écran cassé est couteux et fatiguant à réparer.

“Les scientifiques essaient depuis longtemps de mettre au point un téléphone ou une tablette dont l'écran ne se briserait pas ou ne se déformerait pas sous l'effet d'un choc.

“La création d'un écran tactile à partir de nanofils et de graphène est également plus rentable, environ un cinquième du coût de l'ITO, et comme ils sont moins chers à fabriquer, on espère que cela se traduira par des économies pour les clients qui achètent des smartphones et des tablettes.

Les scientifiques du monde entier ont essayé de trouver une alternative à l'ITO, mais ils ont échoué lorsqu'il s'est agi de produire un matériau capable de conduire efficacement l'électricité.

Mais le professeur Dalton et son équipe ont montré que les nanofils d'argent non seulement égalent la conductivités des films ITO, mais les dépassent.

Cela rendrait le matériau très attrayant pour les écrans tactiles. Cependant, le groupe a maintenant montré, pour la première fois, que ce type de nanomatériau est compatible avec des applications plus exigeantes telles que les écrans LCD et autres.

Il a déclaré : “Les nanofils d'argent et les hybrides nanofils/graphène d'argent sont probablement les alternatives les plus viables aux technologies existantes.

“D'autres scientifiques ont étudié plusieurs matériaux alternatifs, mais le principal problème est que la majorité des autres matériaux ne concurrencent pas efficacement l'ITO ou qu'ils sont trop coûteux à produire.

“Les nanofils et le graphène sont non seulement massivement moins chers, mais ils sont aussi un meilleur conducteur d'électricité.

Le Dr Matthew Large, a déclaré “Dans cette recherche, nous avons appliqué une technique mathématique pour déterminer la plus petite taille de sous-pixel que nous pouvons obtenir sans affecter les propriétés de nos électrodes à nanofils.

“Cette méthode a été développée à l'origine pour décrire comment les changements de phase comme le gel se produisent dans de très petits espaces. Les résultats nous indiquent comment régler nos nanofils pour répondre aux exigences de n'importe quelle application”.

Les scientifiques ont montré que cette nouvelle technologie pouvait non seulement être utilisée dans les téléphones, mais aussi dans les écrans LCD haute définition, comme la prochaine génération de téléviseurs et d'ordinateurs.

Une innovation qui va faire fermer les réparateurs de téléphones?

Cette innovation bien qu’elle semble est fort intéressante à première vue ne sera pas forcément adoptée par tous les constructeurs de smartphone pour des raisons économiques. En effet, pour les marques comme Apple ou Samsung, Huawei ou bien même Xiaomi il est relativement intéressant que vous cassiez fréquemment l’écran de votre téléphone portable. La casse d’un appareil (batterie morte ou écran cassé) est souvent l’occasion d’en changer. Et qui dit plus de casse dit aussi plus de vente. Il est donc très probable que cette technologie ne soit équipée sur aucun appareil et que vous soyez obliger de nouveau de vous rendre chez votre réparateur de smartphone habituel. En ce moment il n’est pas évident de faire réparer son smartphone à cause du confinement, la plupart des réparateurs sont fermés. Si vous ne trouver pas de réparateur sachez qu’il existe des services de réparation de téléphone à distance qui vous permettent de faire réparer votre appareil (smartphone ou tablette) sans prendre le risque d’attraper le virus. Ces services conviennent aussi bien aux utilisateurs d’android que d’iphone.