Internet à très haut débit : quel est le mode de transmission ?

Moins coûteux que l'ADSL ou la fibre, le Faisceau Hertzien (FH) répond à des besoins de connectivité importants. Ainsi, le Plan national du très haut débit a prévu le déploiement de cette solution. La technologie du Faisceau Hertzien permet en effet de couvrir des zones géographiques reculées, à risques ou « blanches ». Gros plan sur ce mode de transmission de l'internet à très haut débit.

Le Faisceau Hertzien : comment ça marche ?

Le Faisceau Hertzien transmet les informations, les données via les ondes radioélectriques à des fréquences allant de 1 à 86 GHz. Vous l'aurez compris, cette technologie sans fil entre dans le cadre du Plan national du très haut débit qui vise l'accès à une connexion internet de plus de 30Mb/s sur tout le territoire en 2022.

Vous pouvez d'ores et déjà vous renseigner et identifier ce qu'il faut savoir sur le faisceau hertzien, une excellente alternative à l'ADSL et à la fibre. En effet, il s'avère moins coûteux et plus intéressant d'installer un émetteur et une antenne chez chaque utilisateur plutôt que d'utiliser le câble pour assurer la connexion internet haut débit. Grâce à la technologie « sans fil », les antennes directives transmettent les ondes sur de très longues distances géographiques.

Internet haut débit : quels sont les avantages du faisceau hertzien ?

Le faisceau hertzien présente de nombreux avantages, à commencer par l'internet très haut début jusqu'à 10 Gbits/s. La technologie sans fil transmet tous types de flux : voix, data, vidéo. En sus, les travaux sont moins coûteux, l'installation est rapide, facile et évolutive.

Une liaison hertzienne est fonctionnelle après 4 ou 5 jours. Cette solution présente un meilleur rapport qualité/prix comparé à la fibre ou à l'ADSL. Elle résout également les problèmes de saturation rencontrés sur les fréquences radio en bande libre.

faisceau hertzien

Un accès internet Très Haut Débit reste un atout pour les professionnels et entreprises localisés dans une zone non éligible à la fibre optique ou à l'ADSL. N'oublions pas que le faisceau hertzien est une technologie en constante évolution.

Les recherches réalisées en continu visent à minimiser l'impact des obstacles environnementaux qui affectent la transmission des ondes radioélectriques. À ce propos, les experts misent sur des fréquences plus élevées qui peuvent atteindre 240Ghz. Leur objectif : délivrer des débits internet qui se rapprochent des capacités de la fibre optique, soit des dizaines de Mbit par seconde.

Quels sont les éléments perturbateurs ?

Mais pour que les ondes puissent se propager d'un point A (station émettrice) vers un point B (récepteur), il convient de dégager la ligne de vue. Effectivement, les bâtis, le relief ou la végétation occasionnent des pertes d'émission. Du moins, il convient de dégager la zone dénommée « premier ellipsoïde de Fresnel ».

Les conditions climatiques et atmosphériques affectent également la transmission des ondes radioélectriques. Celle-ci ne se déploie plus en ligne droite lorsqu'elles traversent une zone à fort indice électromagnétique, en cas de fortes précipitations ou de réfraction atmosphérique.

En d'autres termes, il convient de réaliser des études statiques au préalable afin d'anticiper les changements climatologiques ainsi que le déplacement de l'onde selon la courbure de la terre.

4.8/5 - (40 votes)
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn