Quelles sont les différentes méthodes pour développer un logiciel informatique performant ?

 

 

 

Le logiciel occupe une place importante dans le développement économique des entreprises. Au moment de créer un logiciel se pose la question de la méthode à privilégier. L’idée étant de réduire au maximum les risques et les coûts. Il existe plusieurs manières de créer des logiciels informatiques performants, des méthodes qui se distinguent les unes des autres mais qui gardent pour dénominateur commun le fait de créer des outils de qualité, à prix intéressant. 

 

La méthode Agile 

 

La méthodologie Agile fait partie des options utilisées pour créer des logiciels informatiques avec premaccess. Elle tient sa source du Manifeste Agile, mis au point par une équipe de développeurs de logiciels en 2011. Cette méthode place le client au centre du projet, avec la détermination d’objectifs sur le court terme. Différents fragments sont alors travaillés et ajustés par l’équipe au fur et à mesure, afin de satisfaire au mieux les besoins du client. La méthode agile est souple et flexible. 

 

La méthode DevOps 

 

Voici une autre méthodologie permettant de développement d’applications Web et de logiciels. Le mot DevOps tient son origine des deux mots que sont développeur et opérationnel. Dans ce cas, les développeurs et les opérationnels entretiennent une communication et une collaboration étroite tout le long du processus de création de logiciel informatique. La méthode DevOps offre un gain de temps considérable pour résoudre les problèmes, permet d’automatiser des process et de réduire les risques, mais aussi de mettre en place des fonctionnalités nouvelles et d’accroître la satisfaction client.

 

La méthode itérative 

 

Une autre méthode de développement informatique bien spécifique. La méthode itérative est assez proche de la méthode Agile puisqu’elle se base sur un modèle de développement d’applications web et de logiciels en pas à pas. Toutefois, à la différence d’Agile, elle se concentre également sur les deux aspects essentiels que sont la détermination des coûts et le respect des délais de livraison. Elle est utilisée par des développeurs qui privilégient une méthode plutôt traditionnelle en termes d’organisation, et qui doivent respecter un cahier des charges défini en amont et qui laisse peu de place la flexibilité. 

 

La méthode Cascade 

 

Avec cette méthode, le développement de logiciel informatique est divisé en 6 étapes distinctes. Il s’agit : 

  • de la fixation des différentes exigences du projet ;
  • de la mise en place d’une analyse intégrale ;
  • de la création du projet de développement d’application ou logiciel ;
  • du lancement de la mise en service du projet ;
  • de la validation de l’application ou du logiciel par l’équipe de développeurs ;
  • de la mise en place effective du projet.

Cette méthode présente l’avantage de vite passer d’une étape à une autre et d’assurer le respect du délai de livraison. En revanche, on relève un inconvénient : une fois une étape franchie, on ne peut revenir en arrière, ce qui offre une flexibilité moindre en comparaison avec les autres méthodes citées dans l’article. 

 

La méthode Lean 

 

Cette méthode utilisée dans le développement informatique se base sur une conception éthique. Entendons par là le respect de sept fondements que sont le renforcement de l’apprentissage, la suppression du gaspillage, la livraison rapide, le report de la prise de décision, l’intégration du processus et la responsabilisation des développeurs. Ave la méthodologie Lean, les professionnels de l’informatique se concentrent sur une tâche précise à l’instant T, avec pour objectifs d’atteindre la meilleure performance possible en matière de qualité de produit, tout en respectant les délais de livraison et en offrant la possibilité à l’entreprise d’améliorer sa productivité et de réduire ses coûts. 

4.6/5 - (14 votes)
Facebook
Twitter
LinkedIn